L'Ivoirien Yelato Silué, récemment entraîneur de l'Eléphant de Coléah, une équipe de première division guinéenne, est le nouvel entraîneur du Réal de Bamako où a évolué le premier ballon d'or africain, Salif Kéita, ancien sociétaire de l'As Saint Etienne (France), a appris la PANA auprès du club.

Yelato Silué, qui a signé un contrat d'une année renouvelable avec le club, remplace à ce poste, Moussa Keïta «Dougoutigui». Courtisé par plusieurs clubs de la Côte d'Ivoire, de la Guinée et du Mali, il n'a pas hésité à s'engager avec le Réal, un des clubs les plus populaires du Mali.

«J'ai choisi le Réal tout simplement parce qu'on m'a présenté un projet qui était hyper tentant, avec un accompagnement intéressant. Je n'ai donc pas hésité», a soutenu le technicien ivoirien.

Le technicien ivoirien, selon ses dires, a entraîné plusieurs clubs en Afrique et dans son pays. «En dehors de l'ASEC et de l'Africa, il n'y a pas un club en première division de Côte d'Ivoire que je n'ai pas entraîné avec divers résultats», a-t-il dit.

«Le résultat, le plus éloquent, c'était en 1999 où j'ai joué et perdu la finale de la Coupe nationale avec l'équipe de San Pedro contre l'ASEC, composée majoritairement des Académiciens de Jean-Marc Guillou. C'était très rare de voir une équipe de l'intérieur jouer la finale de la Coupe nationale», a souligné Yelato Silué.

PanaPress