Diabète au Mali

Le nombre de personnes vivant avec le diabète au Mali est estimé à près de deux millions par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Fédération internationale de diabète, soit un taux de prévalence nationale de 9 à 10 pc, a appris la PANA de source officielle.

L'OMS estime que le taux de prévalence du diabète, maladie due à l'élévation du taux de sucre dans le sang de façon permanente, augmente de jour en jour au Mali.

Les responsables de l'organisation onusienne et les spécialistes de la santé au Mali, réunis vendredi, à Bamako, à quelques jours de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, prévue le 14 novembre prochain, pour faire le point sur la situation de cette maladie recommandent aux diabétiques de contrôler leurs régimes alimentaires.

Pour les spécialistes de la question présents à cette rencontre, il y a des facteurs qui nous poussent à développer cette maladie, le facteur héréditaire (type un), avec lequel on nait, et celui lié au comportement des personnes, aux régimes ou excès alimentaires (type deux).

Selon eux, le type le plus répandu au Mali est le type deux qui vient de nos comportements. La consommation d'aliments trop salés et trop sucrés avec manque d'exercice physique est à l'origine de ce type de diabète.

'Il faut éviter l'obésité qui est le point cumulant du développement de cette maladie', a conseillé vivement Docteur Traoré, diabétologue à l'hôpital Gabriel Touré de Bamako, le plus grand centre hospitalier du Mali.

PanaPress 11/11/2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.