Commerce Afrique

La 4ème réunion des ministres africains du Commerce s'est ouverte vendredi en fin d'après-midi à Niamey sous la présidence du président nigérien, Issoufou Mahamadou, champion de la Zone de Libre-échange (ZLEC) de l'Union africaine (Ua).

Cette réunion va se pencher sur la conclusion de la première phase des négociations sur la zone continentale de libre échange avant d'adopter les instruments juridiques y afférents.

Le Président Issoufou Mahamadou, rappelle-t-on, a été désigné 'Champion de la zone de libre-échange continentale' par la Conférence des chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Ua pour son engagement qui fait honneur au peuple africain.

A l'ouverture de la session, le président de la Commission de l'Union africaine, MOUSSA FAKI MAHAMAT, dira que 'le Niger a, de longue date, fait de l'intégration régionale, un axe essentiel de sa politique étrangère'.

'Il ne s'agit pas seulement d'un choix de raison dicté par le constat qu'en Afrique, peut-être plus qu'ailleurs, développement rime avec intégration et économie d'échelle, mais aussi d'un engagement politique et militant sous-tendu par le désir de répondre à l'aspiration de nos peuples à l'unité', a-t-il indiqué.

Du reste, M. Moussa FAKI a exprimé toute sa satisfaction par rapport à l'exécution du mandat confié au Président Issoufou : « Les efforts que vous déployez en application du mandat qui a été confié par vos pairs, sont dignes d'éloges. Vous êtes véritablement le champion de l'intégration continentale''.

A propos de cette intégration et de l'unité du Continent, a reconnu le président de la Commission de l'Ua, beaucoup reste à faire''. Malgré un foisonnement institutionnel particulièrement riche, huit communautés économiques régionales qui s'ajoutent à d'autres entités, se donnant comme vocation l'intégration économiques, et une pléthore d'accords et de déclarations connexes, la vérité des chiffres sur le commerce inter- africain montre que long est encore le chemin qui reste à parcourir''.

La ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Investissement du Nigeria, Dr OKECHUKWU ENELAMAH, la secrétaire exécutive des Nations unies, Dr VERA SONGWE, et la ministre ougandaise du Commerce et de l'Industrie, l'honorable AMELIA KYAMBADDE, ont tour à tour pris la parole pour saluer l'engagement et la détermination du Champion de la zone de libre-échange de l'Ua à conduire le chantier commun à bon port. Ce dernier présentera d'ailleurs les conclusions de la première phase des négociations sur la zone de libre-échange continentale lors du prochain sommet de l'Union africaine.

PanaPress 02/12/2017