Politique Mali

Le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita, a confirmé vendredi à Bamako, lors de l'ouverture des journées nationales des communes, le retour dimanche à Bamako de l'ancien président Amadou Toumani Touré qui vit en exil à Dakar au Sénégal, depuis cinq ans, suite au coup d'état qui l'a évincé du pouvoir en mars 2012, a appris la PANA de source officielle.

'En toute conscience, sans calcul politicien, j'ai pris la décision pour le Mali et en faveur de la réconciliation nationale, d'envoyer l'aéronef de la République pour aller chercher Amadou Toumani Touré à Dakar et le ramener à Bamako', a dit en substance le président malien.

'En bon cadet (parlant de l'ancien président), il a souhaité déjeuner avec moi dimanche dans ma résidence', a ajouté Ibrahim Boubacar Kéita.

Lors d'une conférence de presse tenue vendredi dans la capitale malienne, les responsables du Parti pour le développement économique et social (PDES) qui a soutenu l'ancien président de 2007 à 2012, a invité les militants et sympathisants à se rendre dimanche à l'aéroport international Modibo Kéita de Bamako-Sénou, pour réserver un accueil chaleureux à l'ancien président.

Ils ont remercié tous ceux qui se sont impliqués pour ce retour, notamment le président Ibrahim Boubakar Kéita.

Amadou Touré avait été chassé du pouvoir en mars 2012 à la faveur d'un coup d'état fomenté par des officiers et sous-officiers conduits par le capitaine Amadou Aya Sanogo, qui lui reprochaient 'sa légéreté dans la gestion du Nord-Mali' où plusieurs soldats avaient été égorgés par des rebelles touaregs dont la plupart étaient rentrés de Libye après la chute de Kadhafi, avec tout un arsenal militaire.

Après le coup d'état, grâce aux bons offices de la Communauté économique ds Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et l'hospitalité du président sénégalais Macky Sall, il s'était finalement exilé à Dakar.

PanaPress 23/12/2017