Prêts immobiliers UEMOA

La Caisse régionale de refinancement hypothécaire (CRRH) de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a signé ce vendredi à son siège à Lomé, des instruments juridiques de mise à disposition de ressources mobilisées lors de la 7ème émission obligataire, le 4 novembre dernier, avec un montant de 25,1 milliards de FCFA pour la promotion de l’habitat en faveur des revenus modestes, a constaté la PANA sur place au cours d'une cérémonie de signature regroupant cinq banques bénéficiaires.

Les cinq banques provenant du Burkina Faso, du Bénin, de la Côte d’ivoire, du Sénégal et du Togo vont bénéficier de ressources émanant des 25,1 milliards de F CFA mobilisés lors de l’emprunt obligataire (clos le 4 novembre dernier), pour refinancer des projets d’habitat en faveur des revenus modestes au sein de l’UEMOA à un taux faible, 'très compétitif', pour une durée de 12 ans.

Le directeur général de la CRRH-UEMOA, Christian Agossa, a salué les engagements de son institution qui œuvre pour des appuis aux banques en vue du refinancement de l’habitat dans la zone de l'UEMOA où le besoin se fait sentir.

Selon des chiffres fournis à la PANA, au sein de l’UEMOA, on estime que 800 000 nouveaux logements au moins seraient nécessaires chaque année pour remédier à la pénurie de logements. Or, les banques de l'UEMOA n'octroient qu'environ 15 000 nouveaux prêts hypothécaires par an, ce qui représente une infime fraction des besoins, souligne-t-on.

Les pays de l’UEMOA, précise-t-on, comptent aujourd’hui 110 millions d’habitants et cette population sera de 220 millions dans 20 ans, soit le double.

Ainsi, au niveau de la CRRH-UEMOA, l’objectif à atteindre est d’allonger la durée des prêts hypothécaires, actuellement de 7 à 8 ans en moyenne, pour aller à 12 ans et au-delà, a plaidé Christian Agossa.

La CRRH-UEMOA logée dans les enceintes du siège de la BOAD à Lomé, rappelle-t-on, est spécialisée dans le refinancement des prêts au logement des établissements bancaires de la zone UEMOA. Elle mobilise des ressources sur les marchés financiers à travers des emprunts obligataires et autres valeurs mobilières.

Elle offre aux établissements de crédit de l’UEMOA des ressources financières de longue durée sur le marché financier de l’Union pour le refinancement de prêts à l’habitat consentis aux clients à des taux plus compétitifs.

Son actionnariat est constitué de 54 banques commerciales de la zone UEMOA, et des institutions financières telles que la BOAD, la BIDC, la SFI et Shelter Afrique.

PanaPress 23/12/2017