Vols Emirates Tunisie

Le ministère tunisien du Transport a décidé dimanche soir la suspension des vols d'Emirates, en 'attendant que la compagnie aérienne des Emirats Arabes Unis trouve une solution adaptée à l'organisation des vols conformément au droit et aux conventions internationaux', indique un communiqué officiel publié lundi à Tunis.

Cette mesure est une réponse à la décision annoncée vendredi dernier par Emirates de ne plus admettre dans ses vols les Tunisiennes, même accompagnées par un partenaire.

Les Emirats Arabes Unis ont justifié cette décision pour des raisons de sécurité.

De son côté, le porte-parole du bureau du Premier ministre tunisien, Iyad Dahmani, a expliqué que la décision du ministère du Transport de suspendre les vols de l'Emirates à destination ou en provenance de la Tunisie a été prise en consultation avec la Primature et la présidence de la République.

Le chargé de l'information et de la Communication du ministère des Affaires étrangères, Faïçal Dho, a, pour sa part, indiqué que l'ambassadeur de Tunisie à Abou Dhabi, à la demande du ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemais Jhinaoui, est chargé de suivre et de trouver une solution en coordination avec les autorités d'Emirates.

M. Jhinaoui a aussi chargé le secrétaire d'État chargé de la Diplomatie économique, Hatem Ferjani, qui est actuellement aux Emirats Arabes Unis de mener des contacts nécessaires avec les autorités concernées pour trouver les moyens de dépasser ce différend.

Plusieurs partis politiques et des organisations de la société civile tunisiens ont dénoncé la décision d'interdire les femmes tunisiennes de voyager à bord de la compagnie Emirates, qualifiant cette décision de 'raciste' et d''atteinte à la souveraineté de l'Etat tunisien et de la dignité des femmes tunisiennes'.

Commentant la décision tunisienne dans sa page Facebook, la compagnie Emirates a affirmé que 'sur la base des instructions des autorités tunisiennes et à compter de ce lundi, la compagnie suspend ses vols en provenance et à destination de la Tunisie jusqu'à nouvel ordre'.

PanaPress 25/12/2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.