Procès maire de Dakar

Les plaidoiries des avocats du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, jugé pour détournement de deniers publics, ont débuté ce lundi devant le Tribunal correctionnel de grande instance de Dakar, pour durer trois jours.

Elles constituent la dernière étape, avant le verdict de ce procès, qui se déroule depuis le 3 janvier dernier, après un report en décembre.

Le Procureur de la République avait requis vendredi dernier sept ans de prison ferme et cinq milliards de francs CFA d'amende contre M. Sall, alors que, la veille, l'Agent judiciaire de l'Etat avait réclamé 6,83 milliards de francs CFA de dommages et intérêts.

M. Sall est accusé d'avoir détourné des deniers publics d'un montant estimé à 1,8 milliard de francs CFA de la caisse d'avance de la mairie de Dakar qu'il dirige depuis 2009.

Arrêté le 7 mars dernier, il a été inculpé en mai et placé en détention préventive à la Maison d'arrêt et de correction de la capitale sénégalaise avec cinq de ses collaborateurs accusés de complicité.

Les avocats et les partisans du maire dénoncent un acharnement politique, accusant le pouvoir de chercher à se débarrasser d'un rival potentiel du chef de l'Etat, Macky Sall, à la prochaine élection présidentielle, prévue en février 2019.

PanaPress 19/02/2018

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.