Santé des enfants

Les souffrances de ceux qui sont infectés par les parasites intestinaux peuvent être réduites de manière drastique grâce aux programmes périodiques de déparasitage avec un traitement à une seule tablette, selon les nouvelles normes approuvées par l'agence des Nations Unies en matière de santé.

'Il existe actuellement un consensus mondial fondé sur des données concrètes selon lesquelles un déparasitage périodique à grande échelle est le meilleur moyen pour réduire les souffrances causées par les vers intestinaux', a déclaré M. Dirk Engels, directeur du département des maladies tropicales négligées auprès de l'Organisation mondiale de la santé, (OMS) qui a souligné que de tels programmes peuvent également protéger les 1,5 milliard de personnes considérées actuellement à risque.

L'OMS envisage d'éliminer les souffrances provoquées par les infections liées à l'eau chez les enfants d'ici 2020 en traitant régulièrement au moins 75% d'enfants soit 873 millions, dans les zones où la prévalence est élevée. En 2016, les Etats membres de l'OMS avaient traité 63% des enfants nécessitant un traitement, a révélé un communiqué des Nations Unies publié vendredi.

'Maintenant que le monde a convenu de normes pour déparasiter les populations exposées au risque, nous sommes dans une meilleure position pour atteindre cet objectif', a déclaré Antonio Montresor, responsable du programme mondial de déparasitage auprès de l'OMS.

Ces recommandations ont été approuvées par le comité de révision des directives.

Quatre principales espèces de vers intestinaux, également, connus comme helminthes transmis par le sol, affectent presque un quart des populations les plus pauvres et les plus marginalisées au monde. Les vers perturbent la capacité des personnes à absorber des nutriments et entravent leur croissance et le développement physique de millions d'enfants.

Les programmes de déparasitage à grande échelle utilisent des médicaments offerts par les sociétés pharmaceutiques. Et ces médicaments sont acheminés dans les pays qui en font la demande et sont distribués durant les campagnes de traitement de masse.

'Le fait de distribuer des médicaments aux populations à risque réduit l'ampleur des infections intestinales', a déclaré Francesco Branca, directeur du département de Nutrition pour la santé et le développement auprès de l'OMS, qui a ajouté que le fait d'améliorer la santé, l'hygiène de base et l'éducation sanitaire et l'offre d'accès à l'eau potable est, également, essentiel pour régler les problèmes sanitaires et nutritionnels causés par les vers intestinaux.

Plusieurs pays associent les opérations de déparasitage en faveur des enfants qui n'ont pas atteint l'âge d'aller à l'école à d'autres campagnes sanitaires telles que les journées de vaccination et de la santé infantile et celles de supplémentation en vitamines.

PanaPress 30/09/2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.