Santé des enfants

Les souffrances de ceux qui sont infectés par les parasites intestinaux peuvent être réduites de manière drastique grâce aux programmes périodiques de déparasitage avec un traitement à une seule tablette, selon les nouvelles normes approuvées par l'agence des Nations Unies en matière de santé.

'Il existe actuellement un consensus mondial fondé sur des données concrètes selon lesquelles un déparasitage périodique à grande échelle est le meilleur moyen pour réduire les souffrances causées par les vers intestinaux', a déclaré M. Dirk Engels, directeur du département des maladies tropicales négligées auprès de l'Organisation mondiale de la santé, (OMS) qui a souligné que de tels programmes peuvent également protéger les 1,5 milliard de personnes considérées actuellement à risque.

L'OMS envisage d'éliminer les souffrances provoquées par les infections liées à l'eau chez les enfants d'ici 2020 en traitant régulièrement au moins 75% d'enfants soit 873 millions, dans les zones où la prévalence est élevée. En 2016, les Etats membres de l'OMS avaient traité 63% des enfants nécessitant un traitement, a révélé un communiqué des Nations Unies publié vendredi.

'Maintenant que le monde a convenu de normes pour déparasiter les populations exposées au risque, nous sommes dans une meilleure position pour atteindre cet objectif', a déclaré Antonio Montresor, responsable du programme mondial de déparasitage auprès de l'OMS.

Ces recommandations ont été approuvées par le comité de révision des directives.

Quatre principales espèces de vers intestinaux, également, connus comme helminthes transmis par le sol, affectent presque un quart des populations les plus pauvres et les plus marginalisées au monde. Les vers perturbent la capacité des personnes à absorber des nutriments et entravent leur croissance et le développement physique de millions d'enfants.

Les programmes de déparasitage à grande échelle utilisent des médicaments offerts par les sociétés pharmaceutiques. Et ces médicaments sont acheminés dans les pays qui en font la demande et sont distribués durant les campagnes de traitement de masse.

'Le fait de distribuer des médicaments aux populations à risque réduit l'ampleur des infections intestinales', a déclaré Francesco Branca, directeur du département de Nutrition pour la santé et le développement auprès de l'OMS, qui a ajouté que le fait d'améliorer la santé, l'hygiène de base et l'éducation sanitaire et l'offre d'accès à l'eau potable est, également, essentiel pour régler les problèmes sanitaires et nutritionnels causés par les vers intestinaux.

Plusieurs pays associent les opérations de déparasitage en faveur des enfants qui n'ont pas atteint l'âge d'aller à l'école à d'autres campagnes sanitaires telles que les journées de vaccination et de la santé infantile et celles de supplémentation en vitamines.

PanaPress 30/09/2017

  • Prix mondial de l'alimentation 2017

    Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, va recevoir jeudi le Prix mondial de l'alimentation 2017, en marge de la conférence Norman Borlaug qui se tient du 16 au 20 octobre, à Des Moines, dans l'Etat de l'Iowa, aux États-unis, annonce un communiqué transmis lundi à la PANA.

  • FMI: Approfondir la relance des économies

    Washington, Etats-Unis – Le Comité monétaire et financier international a annoncé qu'il allait offrir l'opportunité de s'attaquer aux défis politiques majeurs et d'écarter les risques de ralentissement en assurant les tampons appropriés et à optimiser les bénéfices sur les réformes structurelles pour accroître son potentiel de production.

  • Audrey Azoulay Directrice générale de l'UNESCO

    Paris, France - Le Conseil exécutif de 58 membres de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a nommé vendredi la Française Audrey Azoulay au poste de Directrice générale de l'organisation, en remplacement de Mme Irina Bokova.

  • La croissance économique en hausse du Maroc

    Secteur agricole au Maroc - La Banque mondiale prévoit une croissance économique du Maroc de 4,1 pc en 2017, soit 0,3 point de plus que ce qu’elle prévoyait en juin dernier, cela, grâce au rebond du secteur agricole.

  • Programme d'appui à l'emploi salarié au Bénin

    Mille jeunes Béninois viennent d'être envoyés dans des entreprises publiques et privées dans le cadre du Programme d'appui à l'emploi salarié (PAES), apprend-on ce dimanche à Cotonou, des responsables de l'Agence nationale de promotion de l'emploi (ANPE).