Santé des enfants

Les souffrances de ceux qui sont infectés par les parasites intestinaux peuvent être réduites de manière drastique grâce aux programmes périodiques de déparasitage avec un traitement à une seule tablette, selon les nouvelles normes approuvées par l'agence des Nations Unies en matière de santé.

'Il existe actuellement un consensus mondial fondé sur des données concrètes selon lesquelles un déparasitage périodique à grande échelle est le meilleur moyen pour réduire les souffrances causées par les vers intestinaux', a déclaré M. Dirk Engels, directeur du département des maladies tropicales négligées auprès de l'Organisation mondiale de la santé, (OMS) qui a souligné que de tels programmes peuvent également protéger les 1,5 milliard de personnes considérées actuellement à risque.

L'OMS envisage d'éliminer les souffrances provoquées par les infections liées à l'eau chez les enfants d'ici 2020 en traitant régulièrement au moins 75% d'enfants soit 873 millions, dans les zones où la prévalence est élevée. En 2016, les Etats membres de l'OMS avaient traité 63% des enfants nécessitant un traitement, a révélé un communiqué des Nations Unies publié vendredi.

'Maintenant que le monde a convenu de normes pour déparasiter les populations exposées au risque, nous sommes dans une meilleure position pour atteindre cet objectif', a déclaré Antonio Montresor, responsable du programme mondial de déparasitage auprès de l'OMS.

Ces recommandations ont été approuvées par le comité de révision des directives.

Quatre principales espèces de vers intestinaux, également, connus comme helminthes transmis par le sol, affectent presque un quart des populations les plus pauvres et les plus marginalisées au monde. Les vers perturbent la capacité des personnes à absorber des nutriments et entravent leur croissance et le développement physique de millions d'enfants.

Les programmes de déparasitage à grande échelle utilisent des médicaments offerts par les sociétés pharmaceutiques. Et ces médicaments sont acheminés dans les pays qui en font la demande et sont distribués durant les campagnes de traitement de masse.

'Le fait de distribuer des médicaments aux populations à risque réduit l'ampleur des infections intestinales', a déclaré Francesco Branca, directeur du département de Nutrition pour la santé et le développement auprès de l'OMS, qui a ajouté que le fait d'améliorer la santé, l'hygiène de base et l'éducation sanitaire et l'offre d'accès à l'eau potable est, également, essentiel pour régler les problèmes sanitaires et nutritionnels causés par les vers intestinaux.

Plusieurs pays associent les opérations de déparasitage en faveur des enfants qui n'ont pas atteint l'âge d'aller à l'école à d'autres campagnes sanitaires telles que les journées de vaccination et de la santé infantile et celles de supplémentation en vitamines.

PanaPress 30/09/2017

  • Mali: La Chine en aide contre l'insécurité alimentaire

    Le Commissaire à la sécurité alimentaire du Mali, Oumar Ibrahima Touré, a réceptionné, vendredi, à Bamako, 500 tonnes de riz étuvé, premier lot des 5429 tonnes promis de cette denrée gracieusement offerte au Mali par le gouvernement chinois, a appris la PANA de source officielle.

  • Burundi: Des progrès dans la lutte contre le Sida

    Le Secrétaire exécutif de ONU/SIDA, Michel Sidibé, a loué, samedi, les efforts dans la lutte contre la pandémie du Sida au Burundi où la mortalité liée, notamment, à la transmission du virus, de la mère à l'enfant, a sensiblement reculé, ces dernières années.

  • Nigeria: Des insurgés de Boko Haram capturés par l'armée

    L'armée nigériane a annoncé, samedi, que ses troupes ont capturé 235 insurgés de Boko Haram qui tentaient de fuir leurs enclaves situées dans les Îles situées dans la région du Lac Tchad, entre autres, localités dans le nord-est de l'État de Borno, suite à l'intensification de l'offensive menée contre les terroristes dans la région.

  • Climat : Sommet One Planet à Paris en France

    Effets négatifs du changement climatique– Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, va prendre part aux côtés de plus de 50 leaders mondiaux, au Sommet One Planet qui se tiendra mardi à Paris, en France.

  • Forum économique régional de Kayes au Mali

    Le Forum économique régional de Kayes, visant à promouvoir le développement tous azimuts de la région de Kayes, à l'ouest du Mali, s'est ouvert lundi à l'Hôtel Kamankolé de Kayes, sous la présidence du secrétaire général du ministère malien en charge de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Séni Touré, en présence des autorités régionales, de représentants de sociétés minières et de...