Forum économique

Le Forum économique régional de Kayes, visant à promouvoir le développement tous azimuts de la région de Kayes, à l'ouest du Mali, s'est ouvert lundi à l'Hôtel Kamankolé de Kayes, sous la présidence du secrétaire général du ministère malien en charge de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Séni Touré, en présence des autorités régionales, de représentants de sociétés minières et de plusieurs opérateurs économiques maliens et étrangers, a constaté sur place la PANA.

Organisé par le conseil régional de Kayes avec l'appui financier de la Fondation Maliba, une association malienne, le Forum vise à renforcer les acquis des fora précédents afin de promouvoir les investissements économiques sur le territoire de la région.

Selon ses organisateurs, il devra permettre de donner une visibilité aux opportunités économiques de la région, d'informer les investisseurs sur le climat des affaires au niveau de la région, de créer une dynamique autour des partenariats public-privé, privé-privé dans la région et renforcer le leadership institutionnel du conseil régional.

Au cours des deux jours de travaux (lundi et mardi), plusieurs thématiques seront développées comme Régionalisation et défis économiques, Financements et accès au crédit, les Mines et opportunités d'affaires.

Une exposition comprenant banque et projets, Innovation des travaux artisanaux, banque et structures de micro-finances marquera également ce forum qui contribuera à la relance économique de la région de Kayes, a indiqué le maire de la commune urbaine de Kayes, Adama Guindo, dans son intervention.

Selon le président de la Fondation Maliba, Alou Boubacar Diallo, ce forum qui se veut un cadre pertinent public-privé, est un facteur de lutte contre la pauvreté et le sous développement. ' Si nous combattons la pauvreté et le sous-développement, nous vaincrons l'insécurité ', a-t-il soutenu.

M. Diallo compte proposer après la région de Kayes, d'autres fora économiques dans les autres régions du Mali dont l'objectif ultime est de permettre aux Maliens de compter d'abord sur eux-mêmes.

Ouvrant les travaux, le secrétaire général du ministère malien en charge de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Séni Touré, a indiqué que ce forum s'inscrit en droite ligne dans le processus de décentralisation enclenché par le Mali depuis plusieurs années.

Il est aussi une opportunité pour les opérateurs économiques de s'intéresser aux énormes potentialités de la région de Kayes, a-t-il ajouté.

Pour lui, il est impérieux de développer la région de Kayes en vue de créer des emplois pour les jeunes tentés le plus souvent par l'immigration clandestine, faute de perspectives en matière d'emploi.

Située à l'ouest du Mali, frontalière du Sénégal, de la Mauritanie et de la Guinée-Conakry, la région de Kayes regorge d'énormes potentialités notamment minières et pastorales. L'or est exploité depuis des années à Sadiola (80 km de Kayes) et environs par des sociétés minières sud-africaines et australiennes.

La région compte huit cercles (préfectures). Le chef de-lieu de région est Kayes qui porte le même nom que la région.

PanaPress 4/12/2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.