Exportations mangues Mali

Le Mali a exporté, en 2016, plus de 43.285 tonnes de mangues contre 38.799 tonne en 2015, ce qui a rapporté à l'économie malienne plus de 15 milliards de FCFA, a révélé le ministère malien du Commerce, au cours d'une rencontre statutaire du Comité de pilotage du Cadre intégré renforcé et de l'aide pour le commerce.

Cette performance a été réalisée grâce à des appuis multiformes du Cadre intégré en synergie avec d'autres projets/programmes intervenant dans la filière.

Le Cadre intégré est une structure qui vise à promouvoir le secteur agroalimentaire au Mali, notamment les filières mangue, gomme arabique et karité.

Les participants à la rencontre ont passé en revue l'état d'exécution des activités du projet au titre du 1er semestre 2017 et les plans de travail révisés desdits projets, notamment l'appui aux filières agroalimentaires d'exportation (FIAGRO), l'appui Cadre intégré du commerce (catégorie 1) et le Projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière gomme arabique au Mali (catégorie 2).

Le projet FIAGRO initie des activités concourant à l'accroissement des exportations des produits agroalimentaires, notamment la mangue, le karité et les produits agricoles transformés, et qui portent aussi bien sur le renforcement des capacités productives que celui des capacités commerciales.

En 2017, les appuis du Cadre intégré ont porté sur la mise en place du système de gestion de la qualité et l'accompagnement relatif aux référentiels de certification des PME de transformation des produits agroalimentaires et le renforcement des capacités des acteurs de la filière karité.

Quant au projet d'appui au Cadre intégré du commerce (catégorie 1), il vise à renforcer les capacités de l'Unité de mise en œuvre du Cadre intégré et l'appui institutionnel.

Le 3ème projet à bénéficier de l'assistance du Cadre intégré est le projet gomme arabique, à travers la mise en place de stratégies d'accroissement des revenus des acteurs de la filière et à la réduction de la pauvreté, notamment en milieu rural par l'exploitation rationnelle et l'exportation de gomme arabique.

Les activités réalisées à cet effet en 2017 ont porté sur l'appui à la mise en place du Bureau national de l'interprofession gomme arabique et ses démembrements ; le renforcement des capacités des acteurs à travers l'élaboration du Guide de bonnes pratiques d'une gomme arabique de qualité et la mise en place d'un Fonds de garantie de 424 millions de FCFA au profit des producteurs et des collecteurs de gomme arabique dont le Mali est l'un des premiers producteurs en Afrique.

PanaPress 06 Novembre 2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.