Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

S'exprimant à l'ouverture des travaux, M. Thiéba a soutenu que: «nous ne devons pas perdre de vue que notre service public est le reflet de notre histoire, il s'est construit sur une logique de progrès social, en s'appuyant sur les valeurs de solidarité, de positivisme et d'égalité qui nourrissent la culture des fonctionnaires».

Il a rappelé que cette conférence a pour objectif de parvenir à un mécanisme garantissant une gestion équitable et soutenable des rémunérations des agents publics de l'Etat et permettant la recherche de l'apaisement social et l'accroissement de la productivité publique.

'Chacun de nous doit comprendre que c'est le sort des générations actuelles et futures qui se dresse à partir de la conférence. Nos fils et nos filles jugeront notre capacité à traduire pour les plus faibles les principes de solidarité, de partage, d'amour et de paix', a, pour sa part, indiqué le ministre en charge de la Fonction publique, Seni Ouedraogo.

La grogne sociale observée depuis l'arrivée au pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré en 2016 a contraint son équipe à prendre un certain nombre de mesures dont la remise à plat des salaires, rappelle-t-on.

Lundi, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a souligné que la masse salariale en 2018 avoisine 720 milliards de FCFA, alors qu'à l'horizon 2020 elle sera de 1.000 milliards.

Alors que cinq centrales syndicales et une vingtaine de syndicats autonomes participent aux travaux, la Coordination des syndicats de la Fonction publique a tenu, mardi, un sit-in à l'ouverture de la conférence, rappelle-t-on.

PanaPress

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.