Sommet climat Paris

Effets négatifs du changement climatique– Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, va prendre part aux côtés de plus de 50 leaders mondiaux, au Sommet One Planet qui se tiendra mardi à Paris, en France.

Le sommet, conjointement organisé par les Nations unies, le Groupe de la Banque mondiale et le gouvernement français en partenariat avec les organisations non-gouvernementales préoccupées par la lutte contre les effets négatifs du changement climatique, telles que Bloomberg Philanthropies, aura lieu à la Seine Musicale respectueuse de l'environnement, située sur l’île pittoresque Séguin à l'ouest de Paris.

Le sommet qui va se concentrer essentiellement sur le thème, 'Le Financement du Changement climatique', indiquent les organisateurs, va porter sur comment collecter de manière innovante les financements publics et privés 'pour appuyer et accélérer nos efforts communs dans la lutte contre le changement climatique'.

Tout en reconnaissant que tous les pays sont affectés par les effets du changement climatique sous le thème 'One Planet' certains sont plus vulnérables et le sommet recherche une action commune tangible pour réduire les émissions ce gaz à effet de serre.

Le porte-parole de la présidence, Femi Adesina, a indiqué dans un communiqué publié dimanche qu'avant le démarrage du du Sommet, le président nigérian va prendre part à un déjeuner offert par le président Emmanuel Macron de la France aux chefs d’Etat et de gouvernement au Palais de l’Elysée.

Le président Buhari entre autres leaders mondiaux et participants feront des présentations sous quatre sous-thèmes notamment : l'augmentation des financements pour une action contre le climat; Verdir la finance pour des affaires durables; Accélérer l'action en faveur du climat au niveau local et régional; et consolider les politiques pour une transition écologique et inclusive.

II faut rappeler qu'en signant l'Accord de Paris sur le Changement climatique en marge de la 71ème session de l'Assemblée générale des Nations unies tenue à New York le 22 septembre 2016 que le président Buhari avait déclaré que cela 'constituait une preuve de l'engagement du Nigeria en faveur des efforts mondiaux visant à inverser les effets de cette tendance négative'.

Il a poursuivi avec cette mesure importante en signant l'Instrument de Ratification de l'Accord de Paris le 28 mars 2017 au palais présidentiel à Abuja, faisant du Nigeria le 146ème Etat partie à l'Accord de Paris. Il prit effet à partir du 15 juin 2017, un mois après la soumission de l'Instrument de Ratification aux Nations unies le 16 mai 2017 par le représentant permanent du Nigeria auprès des Nations unies, le Pr. Tijjani Bande.

La participation de la délégation du Nigeria au Sommet One Planet va renforcer l’engagement du pays à atteindre les objectifs de l'Accord de Paris.

Le président qui va s'envoler pour Paris lundi, en compagnie des gouverneurs des Etats de l'Adamawa, de Kano et d'Ondo et des ministres des Affaires étrangères et de celui de l'Environnement, va regagner Abuja mardi.

PanaPress 11/12/2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.