Soldats Belges Gabon

Huit soldats belges rapatriés mardi du Gabon, pour s'être donnés en spectacle dans une bagarre qui les a opposés à des militaires français dans une boite de nuit de Libreville, sont en attende des suites de l'enquête ouverte par le Parquet belge qui pourraient les interdire de missions sous les tropiques africaines.

Le porte-parole du Parquet, Eric Vander Sypt, qui annonçait la nouvelle ce jeudi, lors d'un point de presse, a indiqué que selon le règlement militaire belge, les soldats indisciplinés ne pourront plus partir en mission à l'étranger et seront donc sevrés de primes exceptionnellement plus élevées que leur salaire mensuel en Belgique. Finie la 'bamboula à la Bwana !'

Ces soldats indisciplinés, qui font partie d'un contingent de 800 soldats belges présents actuellement au Gabon pour des manœuvres militaires conjointes avec l'armée française, dans le cadre d'une opération dénommée 'Tropical Storm 2017', se sont bagarrés, dans la nuit de vendredi à samedi, avec des soldats français dans la célèbre boite de nuit « Le Pearl » de Libreville, faisant des blessés parmi la clientèle civile, et des dégâts matériels dans l'établissement.

A Bruxelles, l'enquête ouverte pour coups et blessures volontaires s'appuie sur des enregistrements vidéo dont dispose le parquet, a précisé le porte-parole.

Il faut rappeler que l'opération ' Tropical Storm 2017' devrait permettre aux militaires belges de s'entraîner dans des conditions climatiques tropicales au Gabon, depuis que la République démocratique du Congo a mis fin aux accords de coopération militaire avec la Belgique qui devra incessamment rapatrier les douze derniers soldats belges encore bloqués dans la ville congolaise de Kindu.

PanaPress 07 septembre 2017

  • Travail des enfants dans l'agriculture

    Après plusieurs années de déclin, le travail des enfants dans le secteur agricole a de nouveau connu une hausse ces dernières années. Une situation qui s'explique par une multiplication des conflits et des catastrophes provoquées par le changement climatique, constate ce mardi l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO).

  • Conférence sur la rémunération des salaires des fonctionnaires

    Un impératif de justice sociale - La Conférence nationale sur la rationalisation du système de rémunération des agents de la Fonction publique répond à un impératif de justice sociale et d'équilibre économique, a déclaré, mardi, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

  • Sécurité alimentaire au centre et au nord du Mali

    Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables des régions de Mopti (Centre), Tombouctou et Gao (Nord) à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d'existence face aux aléas climatiques et apporter une solution innovante aux irrégularités pluviométriques sont les missions essentielles d'un projet de 18 mois, financé à hauteur de 1,3 milliard de F...

  • Marché unique du transport aérien en Afrique

    ECONOMIE - La Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit avec ses réflexions en vue de rendre effectif le projet d'un marché unique du transport aérien en Afrique. Ce projet vise à terme à permettre des liaisons aériennes entre les pays de la région, sous les mêmes règlementations et sans restrictions aucune pour les compagnies aériennes de la région.

  • Productivité des petits exploitants au Bénin

    ECONOMIE BENIN - Le Bénin opte pour l'amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles, en vue de donner un coup de pouce à ce secteur, apprend-on ce dimanche à Cotonou du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.