Réunion FIDA en Italie

La quarante et unième session du Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (FIDA) se tiendra les 13 et 14 février à Rome sous le thème : « L'investissement dans les populations rurales : clé de la paix et de la stabilité à travers le monde », a-t-on appris, ce vendredi à Cotonou, de sources officielles.

Des personnalités et des chefs d'État du monde entier sont conviés à cette rencontre qui permettra d'examiner pourquoi il est essentiel d'investir dans des moyens d'existence durables en milieu rural si l'on veut promouvoir la paix, le renforcement des États et la stabilité sociale sur toute la planète, a-t-on indiqué.

Entre autres personnalités conviées à ces assises, Sheikh Hasina, Premier ministre du Bangladesh qui prononcera un discours inaugural lors de la séance d'ouverture, au cours de laquelle sera diffusée une allocution vidéo d'António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, Olusegun Obasanjo, ancien président du Nigeria et Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif de l'Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) qui échangeront leurs points de vue sur les possibilités et les défis associés à la réduction de la pauvreté rurale.

Monty Patrick Jones, ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la Sécurité alimentaire de la République de Sierra Leone, Helder da Costa, Secrétaire général du Secrétariat du g7+ et J.J. Messner, Directeur exécutif de Fund for Peace interviendront, quant à eux, sur divers thèmes, notamment la façon dont les situations de fragilité et, en particulier, l'instabilité économique, favorisent les migrations et les conflits, lesquels exacerbent la faim et la pauvreté.

Il est également prévu, une conférence participative portant sur l'importance de l'investissement dans la jeunesse rurale. Plusieurs représentants d'organisations de jeunes prendront la parole à ces assises, notamment Sebastián Pedraza, du Réseau national de la jeunesse rurale de Colombie, Mai Thin Yu Mon, Représentante du Groupe mondial des jeunes autochtones, et Rita Kimani, cofondatrice de FarmDrive et nommée parmi les ''Jeunes leaders pour les objectifs de développement durable''.

Cette réunion intervient, rappelle-t-on, dans un contexte où un nombre croissant de personnes vivent dans des situations toujours plus fragiles.

PanaPress 09/02/2018