BCP Maroc BIA-Niger

La Banque centrale populaire du Maroc a acheté 69,5% du capital de la BIA-Niger, a annoncé, mercredi à la presse, Kamal Mokdad, Directeur général de cette banque marocaine à l'issue d'une audience avec le chef de l'Etat nigérien, Mahamadou Issoufou.

M. Kamal Mokdad a déclaré à la presse que l'objet de sa rencontre avec le chef de l'Etat est d'échanger avec lui sur la finalisation de la prise de participation par la Banque centrale populaire du Maroc dans le capital de BIA-Niger. Pour rappel, la banque marocaine est déjà présente au Niger à travers la banque Atlantique et vient d'acheter 69,5% du capital de BIA-Niger.

'Nous avons évidemment évoqué l'apport que le groupe de la Banque centrale du Maroc va faire bénéficier à la BIA-Niger pour permettre à cette banque d'avoir la place qu'elle mérite sur le marché, lui apporter aussi l'expertise technique, ainsi que l'appui pour pouvoir développer de nouvelles offres autour de la micro finance', a précisé M. Kamal Mokdad.

Il a également souligné qu'il a échangé avec le président Issoufou de la possibilité d'introduire une nouvelle filiale dans la micro finance pour inclure socialement et financièrement les populations, mais également, de la possibilité de permettre à une frange particulière de la population de prendre des participations au capital et augmenter le taux de bancarisation du pays, qui est autour de 5%.

PanaPress

  • Pour une réforme vitale du système international

    Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a averti, jeudi, devant l'Assemblée générale des Nations unies, que sans une coopération internationale et une réforme plus forte du système international, l'écart entre les riches et les pauvres persistera.

  • Recherche scientifique au Congo

    La FAO entend poursuivre son appui au Congo dans le secteur de la recherche scientifique, a annoncé, sa Représentante dans le pays à l'issue d'un entretien avec le ministre congolais de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique.

  • Economie et stabilité du franc CFA

    L'économiste sénégalais, Demba Moussa Dembélé, l'un des auteurs de l'ouvrage 'Sortir l'Afrique de la servitude monétaire. A qui profite le franc CFA ?', a rejeté l'argument selon lequel, le Franc CFA assure une stabilité économique aux pays qui l'utilisent.

  • Déficit de la balance commerciale alimentaire de Tunisie

    Le niveau de couverture des importations par les exportations de la balance commerciale alimentaire de Tunisie a enregistré, durant les huit premiers mois de 2017, un déficit de 70% contre 74% durant la même période de l'année précédente, sachant que ce taux était de 68,5% pendant le premier semestre de cette année.

  • Nom de domaine .africa: nouvelle extension pour l'Afrique

    Plus de 8 000 marques et entreprises parmi les plus importantes du continent, ainsi que des particuliers, se sont déjà fait enregistrer pour obtenir la nouvelle adresse Internet ou le nom de domaine avec l'extension .africa, annonce un communiqué transmis à la PANA jeudi.