Internet commerce électronique

L'Union africaine (UA) a lancé son nom de domaine internet DotAfrica lundi au 29ème sommet de l'UA et a immédiatement annoncé une campagne de six mois dans tous les pays africains pour inciter les entreprises et les particuliers à utiliser le domaine pour améliorer le profil de leurs entreprises, a déclaré le commissaire de l'UA pour l'Infrastructure et l'Energie, Abou Zeid Amani, lors du lancement du domaine par le sommet.

Le projet a pris plusieurs mois pour être complété et fournira désormais aux citoyens africains une identité internationale sur Internet. Les utilisateurs peuvent maintenant acheter le domaine DotAfrica et l'utiliser pour tous leurs besoins sur Internet.

L'UA a été affectée au domaine DotAfrica après un processus prolongé. Le processus a débuté en 2012, avec la demande pour le Domaine générique de premier niveau (Gtld) réalisé par ZA Central Registry, une société sud-africaine à but non lucratif qui est responsable du nom de domaine ZA, la société Internet pour les noms assignés et les numéros (ICANN), qui supervise et coordonne l'enregistrement des noms de domaine à utiliser sur Internet.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a remis le drapeau dotAfrica aux hauts responsables du Département de l'Energie et de l'Infrastructure de la CUA pour lancer les tournées de six mois de durée.

L'équipe va promouvoir le nouveau nom de domaine lorsqu'il voyagera dans tous les 55 pays africains.

'Ce nom de domaine a une signification pour son identité africaine', a déclaré le commissaire Amani lors de la cérémonie de lancement du nouveau nom de domaine. Il a déclaré que le lancement du nouveau domaine contribuera à promouvoir le commerce numérique en Afrique.

Les responsables de la Commission de l'UA disent également que le lancement a également des implications géopolitiques pour les Africains en utilisant leur propre nom de domaine pour améliorer et promouvoir le commerce numérique et les systèmes de paiement électronique.

PanaPress

  • Pour une réforme vitale du système international

    Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a averti, jeudi, devant l'Assemblée générale des Nations unies, que sans une coopération internationale et une réforme plus forte du système international, l'écart entre les riches et les pauvres persistera.

  • Recherche scientifique au Congo

    La FAO entend poursuivre son appui au Congo dans le secteur de la recherche scientifique, a annoncé, sa Représentante dans le pays à l'issue d'un entretien avec le ministre congolais de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique.

  • Economie et stabilité du franc CFA

    L'économiste sénégalais, Demba Moussa Dembélé, l'un des auteurs de l'ouvrage 'Sortir l'Afrique de la servitude monétaire. A qui profite le franc CFA ?', a rejeté l'argument selon lequel, le Franc CFA assure une stabilité économique aux pays qui l'utilisent.

  • Déficit de la balance commerciale alimentaire de Tunisie

    Le niveau de couverture des importations par les exportations de la balance commerciale alimentaire de Tunisie a enregistré, durant les huit premiers mois de 2017, un déficit de 70% contre 74% durant la même période de l'année précédente, sachant que ce taux était de 68,5% pendant le premier semestre de cette année.

  • Nom de domaine .africa: nouvelle extension pour l'Afrique

    Plus de 8 000 marques et entreprises parmi les plus importantes du continent, ainsi que des particuliers, se sont déjà fait enregistrer pour obtenir la nouvelle adresse Internet ou le nom de domaine avec l'extension .africa, annonce un communiqué transmis à la PANA jeudi.