28
Mer, Sep

Justice Suisse : perquisition à la Fédération française de football

Sports
Typographie

Affaire corruption FIFA - Le Ministère public de la Confédération Suisse aurait fait procéder mardi à une perquisition des bureaux de la Fédération française de football dans le cadre de la procédure pénale contre Monsieur Sepp Blatter, ancien président de la Fédération internationale de football.

L'annonce a été faite ce mercredi par le Bureau du procureur général de Genève qui enquête sur les faits de corruption présumée au sein de la Fédération internationale de football sous l'ère Sepp Blatter.

Monsieur Blatter qui fête ses 80 ans jeudi, est visé par une procédure pénale Suisse ouverte le 24 septembre 2015 pour 'soupçon de gestion déloyale' et 'abus de confiance'.

Suite à une demande d'entraide déposée par le Ministère public de la Confédération Suisse (MPC) le 14 janvier dernier, cette perquisition aurait été menée par le Parquet national financier français avec l’assentiment de la Fédération française de football.

Selon l’agence de presse Suisse ATS, au cours de cette perquisition, des documents ayant un certain lien avec le paiement suspect de 2 millions de francs suisses (1,8 millions d’euros) à Michel Platini auraient été saisis.

Rappelons que cette somme aurait été versé par Sepp Blatter (président de la FIFA pendant 17 ans) à Michel Platini (président de l’UEFA) pour des travaux de conseiller réalisés entre 1999 et 2002. Les deux personnalités sont sous le coup d'une suspension décidée par la commission d’éthique de la FIFA depuis le mois de décembre 2015 dans le cadre de cette affaire de paiement controversé.

Depuis le 26 février, la Fédération internationale de football s'est trouvé un autre Président en la personne de l'Italo-Suisse Gianni Infantino. Pour tourner la page des années Blatter à la tête de l'organiation et restaurer la crédibilité de l'institution, les nouveaux dirigeants ont mis en place un vaste plan de réformes.

AfriqueJet