23
Dim, Avr

Gestion des accidents d'avion en Afrique

Société
Typographie

SECURITE AERIENNE - La conférence de haut niveau sur l'amélioration de la fourniture des services et recherches de sauvetage (Sar) en Afrique a appelé les Africains à mieux gérer des accidents d'avions sur le continent, indique la Déclaration dite de Lomé, rendue publique à l'issue de la rencontre.

Démarrée lundi par une rencontre des experts, la conférence a pris fin mercredi soir avec la session des ministres en charge de l'Aviation civile ou des Transports.

La Déclaration exige des ministres en charge de l'Aviation civile, à « honorer les responsabilités de leurs Etats dans le cadre des conventions aéronautique et maritime relatives à la mise en œuvre des services Sar.

Ils sont invités en outre à poursuivre la mise en œuvre des politiques de renforcement des capacités des experts Sar en Afrique, à faciliter les négociations et la signature de mémorandums de coopération en matière des Sar.

La Déclaration propose également le soutien à la création de centres régionaux et sous- régionaux de sauvetage et de coordination, ainsi que la mise en commun des ressources humaines, matérielles et financières.

Elle suggère l'intensification de la coordination et de la coopération entre les organisations civiles et militaires impliquées dans les opérations Sar.

De lundi à mercredi, rappelle-t-on, des experts et spécialistes en matières d'accidents d'avion et des ministres en charge des Transports ont réfléchi et échangé sur la problématique de sauvetage en cas de crash d'avion en Afrique, les modèles de textes réglementaires sur les services Sar ainsi que le développement des technologies pour le soutien des services Sar.

Plusieurs personnalités dont le président du Conseil d'administration de l'Organisation internationale de l'aviation civile (Oaci), Dr Bernard Aliu, ont pris part aux travaux.

Selon les statistiques de l'organisation « Aviation safety », en 2014,  il a été enregistré 21 crashs de vols commerciaux ayant fait 694 victimes contre 19 crashs avec 325 victimes en 2016 dans le monde.

PanaPress