23
Dim, Avr

Protection sociale et développement de l'économie numérique

Société
Typographie

Protection sociale au Congo - Le Groupe de la Banque mondiale (BM) vient d'approuver un financement additionnel de 15 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA) pour promouvoir la protection sociale des personnes les plus vulnérables et favoriser le développement de l'économie numérique en République du Congo, annonce lundi un communiqué officiel parvenu à la PANA.

Selon le représentant résident de la BM en République du Congo, Djibrilla Issa, 'ce financement contribuera à accompagner les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre de politiques de croissance en faveur des plus pauvres et le développement des infrastructures nécessaires à la réduction de la fracture numérique dans le pays'.

Le premier montant de 10 millions de dollars provient d'un fonds additionnel au Projet Lisungi (aide en langue national), un système de filets sociaux qui sera mis en œuvre de juillet 2017 à décembre 2019 pour renforcer l'impact du projet.

Pour le chargé de projet à la Banque mondiale, Phillippe Leite, 'l'ambition de ce financement additionnel est de faire du système de filets sociaux un instrument d'investissement dans la population pauvre et vulnérable qui permette de transformer leurs conditions de vie en réduisant les inégalités sociales et la pauvreté intergénérationnelles, en augmentant leur productivité et leur autonomie, et enfin en réduisant les inégalités d'opportunités'.

Les cinq millions de dollars restants feront l'objet d'un financement additionnel au Projet Central African Backbone (CAB), qui sera mis en œuvre de janvier 2017 à décembre 2019 pour préserver les acquis du projet.

'Ce financement additionnel prendra en charge l'achat des équipements actifs permettant l'utilisation de l'infrastructure de fibre optique déjà installée, la création d'un incubateur pour héberger et promouvoir le développement d'entreprises locales dans les technologies de l'information et de la communication, et enfin la mise en place d'un Fonds de développement du numérique', a expliqué le chargé de projet à la Banque mondiale, Jerome Bezzina.

Au Congo, la BM soutient depuis décembre 2011 le secteur des technologies de l'information et de la communication par l'intermédiaire du projet Central African Backbone (CAB).
Doté d'un crédit de 15 millions de dollars de l'IDA, ce projet veut contribuer à accroître la portée géographique et l'utilisation des services régionaux à large bande, et à réduire leurs prix.

Quant au Projet Lisungi, système de filets sociaux, il est mis en œuvre depuis septembre 2014 avec un financement initial de 17 millions de dollars américains, dont 15 millions de dollars du gouvernement et 2 millions de dollars des fonds IDA.

Depuis août 2015, le projet bénéficie d'un financement complémentaire de 8 millions d'euros de l'Agence française de développement (AFD), et depuis juillet 2016, d'une allocation de 83 millions de francs CFA de l'UNICEF.

PanaPress