01
Mer, Mar

Fête nationale 2017 au Niger dans la ville de Tahoua

Société
Typographie

Paris, France – Les autorités nigériennes ont retenu la ville de Tahoua pour célébrer la fête nationale du pays prévue le 18 décembre prochain 'avec pour ambition de rompre avec la routine des précédentes éditions',  a affirmé Issoufou Katambe, président du comité d'organisation des festivités, dans un entretien lundi avec la PANA.

'La célébration de la fête du 18 décembre, anniversaire de la proclamation de la République du Niger, initiée par le président de la République pour la mise en œuvre de son engagement de moderniser tous les chefs-lieux de région, est une promesse tenue depuis 2014', a déclaré M Katambe, en tournée en Europe auprès de la diaspora nigérienne.

Le programme de l'édition 2017, intitulé 'Tahoua Sakola' (Tahoua la coquette en langue haoussa), a ajouté le président du comité d'organisation des festivités, a pour ambition de rompre avec la routine des trois précédentes éditions et c'est pourquoi les actions ont été placées sous le thème 'Innovation, dynamisme économique et coexistence pacifique'.

'Pour établir le programme 'Tahoua Sakola', nous nous sommes inspirés des trois éditions passées et nous avons identifié les faiblesses et les atouts des programmes précédents pour pouvoir placer ces festivités sous le thème innovation, dynamisme économique et cohésion pacifique', a affirmé Issoufou Katambe.

L'objectif de 'Tahoua Sakola' est d'améliorer les conditions et le cadre de vie des populations de la région de Tahoua, en général, et celles des populations de la ville de Tahoua et des autres chefs-lieux de département et environnants, en particulier.

«Cette amélioration du cadre de vie et de travail se fera à travers les différents investissements et la facilitation d'accès aux services et aux infrastructures socio-économiques de base dans cette région. Les différentes réunions avec l'ensemble des acteurs de la ville de Tahoua et les autorités administratives et coutumières régionales ont permis de constater que les populations de Tahoua ont une vision plus globalisante du programme», a expliqué Issoufou Katambe.

Selon M. Katambe, les populations de Tahoua préconisent le relèvement du niveau d'équipement de toutes les villes et communes de la région mais les membres de la mission ont attiré l'attention de l'assistance sur la nécessité de faire la distinction entre le programme 'Tahoua Sakola' dont la matérialisation est à long terme et le projet de réalisation des infrastructures et actions permettant de célébrer le 18 décembre 2017 dans les meilleures conditions.

'Tahoua Sakola' va s'atteler en priorité aux travaux d'aménagement, d'embellissement et d'assainissement de la ville de Tahoua, hôte de l'édition 2017 de la fête tournante du 18 décembre, ainsi que les autres villes chefs-lieux de département de la région. D'autres infrastructures sont également prévues comme la construction de la Case de passage présidentielle, un aéroport, un stade, une arène et une maison de la Culture, entre autres équipements.

La région de Tahoua, qui s'étend sur une superficie de 113 377 km2, a une population de plus de deux millions d'habitants. Elle est traversée par la zone subsaharienne et la savane. Elle est limitée au nord par Agadez, à l'ouest par la région de Tillabéry et la République du Mali, à l'est par la région de Maradi et au sud par la République fédérale du Nigeria.

La région de Tahoua a développé une forte tradition d'autopromotion et a parmi ses atouts une forte colonie d'émigrants constituant une source importante de devises et vastes vallées fertiles favorisant des activités agricoles en permanence dans certaines localités. Elle possède un cheptel important et diversifié.

PanaPress 16/02/2017