27
Mar, Sep

Santé : cancer et évacuations sanitaires au Burkina Faso

Santé
Typographie

Lors d'un conseil de ministres du Gouvernement Burkinabé, il a été révélé que le taux des évacuations sanitaires du Burkina Faso vers d'autres pays étrangers était essentiellement élevé du fait du traitement du cancer.

Le cancer, maladie redoutée, souvent considéré comme la pire des maladies, est caractérisé par une prolifération cellulaire (tumeur) anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, menaçant la survie de ce dernier.

Les évacuations sanitaires au Burkina Faso entre 2013 et 2014 en rapport avec le cancer s’élèveraient à elles seules à 37%.

Cette annonce a été faite par le ministère de la Santé du Burkina Faso au moment de son bilan de la prise en charge des patients atteints de cancer et des patients hémodialysés.

Au Centre d’hémodialyse du Centre hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo, il aurait été enregistré 250 patients à dialyser auxquels le personnel de l'établissement aurait consacré individuellement des séances de 5 à 7 heures.

La construction et l’équipement d’un Centre de cancérologie fait désormais partie des plans du Ministère de la Santé ainsi que des priorités du Gouvernement du Burkina Faso.

Ce renforcement des infrastructures sanitaires couplé de la mise à disposition de médicaments anticancéreux devraient permettre de pallier cette situation afin de garantir une meilleure prise en charge des patients du pays.

Si le cancer est de nos jours la première cause de décès avant l’âge de 65 ans, force est de constater que de plus en plus de patients recevant un diagnostic de cancer en guérissent suite à une prise en charge adéquate.

AfriqueJet