23
Dim, Avr

Soins ophtalmologiques à l'hôpital de référence de Oback

Santé
Typographie

SANTE - Il était 12h21 mn hier lorsque le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, au nom du président de la République, a déclaré inauguré l'hôpital de référence Magrabi ICO Cameroon Eye Institute (MICEI). Entouré des responsables de ce complexe hospitalier de référence internationale et de plusieurs membres du gouvernement, il a ensuite coupé le ruban symbolique avant de découvrir la plaque commémorative.

Après la photo de famille, Philemon Yang a effectué une visite guidée des différents services du centre d'excellence en soins oculaires situé à Oback, arrondissement d'Okola, département de la Lékié, région du Centre.

Cette ultime étape a été précédée de plusieurs autres temps forts : la présentation et la remise des cadeaux des élites et populations du département de la Lékié au Premier ministre, ainsi qu'au principal promoteur du projet, le Dr Akef El Magraby, président du Conseil d'administration d'Africa Eye Foundation (parrain de MICEI), et au Pr Daniel Etya'alé, directeur général de MICEI et président d'Africa Eye Foundation Cameroon. Ces deux dernières personnalités ont été faites chevalier de l'Ordre de la valeur. Leurs médailles leur ont été remises par le chef du gouvernement au nom du chef de l'Etat. Fière de son fils, la communauté traditionnelle d'Oback a fait du Pr Daniel Etya'alé un notable de la localité. Au chapitre des discours, il y en a eu plusieurs.

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a déclaré que cette cérémonie qui célèbre un investissement privé d'envergure va désormais offrir des soins oculaires de très haute qualité. Cet hôpital spécialisé va également accueillir nos jeunes médecins en ophtalmologie et renforcer les capacités des médico-sanitaires intervenant dans cette discipline. Pour l'orateur, « notre pays n'a donc plus rien à envier dans ce domaine et s'honore de compter dans sa carte sanitaire ce complexe hospitalier de belle facture qui a bénéficié du soutien et de l'accompagnement du gouvernement camerounais pour son implantation à Oback, l'entrée de tous les équipements sans droits de douane, les autorisations administratives et d'exercice de la médecine, les accords de collaboration avec la Faculté de médecine et le ministère de la Santé publique ».

Conclusion d'André Mama Fouda, « le Cameroun devient d'une année à l'autre une grande destination médicale en Afrique centrale. Dans plusieurs domaines comme la procréation médicalement assistée et les soins oculaires, nous n'aurons plus de raison de voyager pour d'autres cieux ». Le Dr Akel El Magraby a pour sa part souligné que cet hôpital est un don aux populations du Cameroun et de la sous-région Afrique centrale, en grande partie de la part de ceux qui, comme lui, venus d'ailleurs, ont répondu sans aucune motivation quelconque d'ordre économique à un besoin réel. Quant au Pr Daniel Etya'alé, il a indiqué, entre autres, que ce complexe d'envergure a coûté jusqu'ici 5,2 milliards de F CFA.

Cameroon Tribune