06
Mar, Déc

Santé au Bénin : une commission technique pour réformer le secteur

Santé
Typographie

Une commission technique vient d'être mise en place par le Gouvernement de la République du Bénin afin d'opérer des réformes dans le secteur de la Santé. La décision de création de cette commission a été prise en Conseil des ministres avec pour objectif de trouver une solution aux différents maux qui rongent ce secteur.

Des dysfonctionnements majeurs avaient été mis en évidence lors de l'état des lieux du secteur de la Santé et des recommandations avaient été émises suite à certaines constatations. Les autorités Béninoises ont donc décidé que la mise en œuvre des recommandations résultant des constats faits passerait par cette nouvelle commission technique.

Le secteur sanitaire Béninois souffrirait des maux suivants :

- la mauvaise gouvernance, la gangrène de la corruption et l'enracinement de l'impunité dans le secteur
- la répartition déséquilibrée des ressources humaines, matérielles et financières, ainsi que leur mauvaise gestion
- la faible utilisation des ressources humaines qualifiées au niveau national, l'absence de reconnaissance du mérite et la politisation à outrance du secteur
- la faible mobilisation des ressources de la diaspora
- la quasi-absence de protocoles normatifs dans la pratique médicale
- l'absence de dynamique tendant vers la réforme hospitalière
- l'inadéquation du plateau technique.

A tous ces points ainsi énumérés, il faut ajouter le déficit de régulation de l'exercice des professions médicales et paramédicales, la non maîtrise de l'exercice et de l'installation en clientèle privée et l'occultation des statistiques sanitaires du secteur privé dans le système national d'information et de gestion sanitaire et la prolifération des faux médicaments.

La mission essentielle de la Commission est de trouver les voies et moyens pour garantir aux populations une large couverture en soins de santé, plus efficaces et efficients. Composée de 13 membres, elle devra s'atteler à proposer une réorganisation du secteur de la santé au Bénin, sur la base d'une réflexion stratégique.

Dans un délai de deux mois, il sera demandé à la nouvelle commission technique de présenter une analyse des forces, faiblesses, menaces et opportunités du système de santé, un mécanisme d'accès universel aux services de santé, le mode de recrutement au sein des agences nationales et un mécanisme de suivi-évaluation de la mise en œuvre de la réforme.