25
Dim, Sep

Autres Actualités

Un programme de recherche sur le paludisme - Des chercheurs africains et des partenaires du consortium, se sont retrouvés dans le cadre d'un atelier de trois jours à Bamako au Mali. A l'issu de cette rencontre a été initié un programme dénommé DELGEME (Développement de l'excellence en matière de leadership et de formation en génétique pour l'élimination du paludisme en Afrique subsaharienne).

Santé et prévention du paludisme au Niger - Une CPS (campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier) chez les enfants de trois mois à cinq ans vient d'être lancée par les autorités sanitaires du Niger en Afrique de l'Ouest. Près de 95 pour cent des enfants âgés de 3 à 59 mois devront être touchés par cette CPS 2016.

Une commission technique vient d'être mise en place par le Gouvernement de la République du Bénin afin d'opérer des réformes dans le secteur de la Santé. La décision de création de cette commission a été prise en Conseil des ministres avec pour objectif de trouver une solution aux différents maux qui rongent ce secteur.

Drépanocytose - A l'occasion de la journée africaine de lutte contre la drépanocytose l'Association malienne de lutte contre cette maladie annonce avoir enregistré dans le pays 12% de porteurs sains avec une moyenne de 5.000 à 6000 naissances drépanocytaires par an.

Durant ces dernières heures, des rumeurs avaient fait état de la découverte de deux cas suspects de la maladie à virus Ebola à la frontière entre le Mali et la Guinée, plus précisément dans la ville de Kéniéba.

A l'occasion de la Journée mondiale du diabète, le ministère de la santé du Burkina Faso a publié le chiffre de la prévalence du diabète dans le pays. Il estime de taux de prévalence de cette pathologie à 4,9%. Trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation, le diabète se caractérise par un taux de glucose élevé dans le sang (glycémie). Il peut être de type 1 ou de type 2, lié à une insuffisance ou une mauvaise utilisation de l'insuline par l'organisme.

Selon un rapport du Programme national de lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles (PNLS-IST), il arait été constaté une croissance de la féminisation de l’épidémie du VIH/SIDA au Togo.

Un communiqué du ministre de la Santé et de la protection sociale du Togo fait état de deux cas de fièvre à virus lassa à Mango dans la préfecture de l’Oti. Cette localité est située à environ 592 kilomètres au nord de la capitale togolaise, Lomé. Ce communiqué du ministre de la santé, le Pr. Mustafa Mijiyawa, intervient alors que le pays est encore en proie à une épidémie de méningite qui sévit depuis le début de l'année à Dankpen, Bassar et dans la Plaine de Mô.

Créée en 1994 par le Pr Alain Deloche, la Chaîne de l’espoir est aujourd’hui présidée par le Docteur Eric Cheysson. Elle permet aux enfants les plus démunis d’accéder aux soins et à l’éducation dans plus de 30 pays.

Tirant son nom de la forêt de Zika en Ouganda où il a été identifié sur un singe pour la première fois en 1947, le virus Zika est un arbovirus responsable de la fièvre Zika chez l'être humain. Il s'agit d'un virus à ARN transmis par la piqûre d'un moustique infecté du genre Aedes et apparemment le seul arbovirus susceptible de se transmettre par voie sexuelle.

Deux associations sénégalaises viennent de bénéficier d'une aide financière du Japon. Elle interviennent chacune dans le développement à la base avec des actions particulièrement ciblées dans le domaine de la Santé. L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Takashi Kitahara, présidera une cérémonie officielle de signature des contrats de don en présence des représentants des associations bénéficiaires.

La fin de la transmission du virus Ebola en Sierra Leone vient d'être décrétée par l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé. L'annonce officielle de la fin de l’épidémie a été faite lors d'une grande cérémonie organisée à Freetown la capital du pays, en présence de Ernest Bai Koroma, le président Sierra-léonais.

Une équipe de chercheurs mexicains du TEC de Monterrey serait sur le point de créer un système permettant de détecter le diabète sans passer par une analyse de sang. Une équipe de scientifiques de l'Université de Houston aurait également participé aux travaux ayant aboutit à ce résultat. L'annonce a été faite le 31 octobre 2015 par un communiqué de presse paru dans la revue scientifique Investigacion y Desarrollo.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier son évaluation selon laquelle la consommation de charcuterie est cancérogène et celle de la viande rouge le serait 'probablement' aussi. Selon le directeur du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), le Dr Christopher Wild, 'ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande'.

Selon un rapport publié par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé, le Groupe de la Banque mondiale et la Division de la Population de l'Undesa sur les niveaux et les tendances de la mortalité des enfants en 2015, l'Afrique subsaharienne aurait le taux de mortalité le plus élevé des enfants de moins de cinq ans dans le monde, soit 12 fois plus que la moyenne sur d'autres continents et dans d'autres pays à hauts revenus.

Vaccinations tardives et refus de vaccination - Tous les ans, quasiment 1,5 millions d’enfants meurent de maladies qui pourraient être évitées par des vaccins déjà existants. De même, un cinquième des enfants n’a pas de vaccination automatique.

Lors d'un conseil de ministres du Gouvernement Burkinabé, il a été révélé que le taux des évacuations sanitaires du Burkina Faso vers d'autres pays étrangers était essentiellement élevé du fait du traitement du cancer.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la disponibilité d’un vaccin contre le virus Ebola, suscitant une explosion de joie en Guinée. Le vaccin VSV-EBOV, car c'est de lui dont il s'agit, a commencé à être essayé en Guinée le 23 mars dernier sur les communautés touchées par la maladie.

Les travaux de la conférence pour la recherche sur l'innovation médicale en Afrique ont commencé à Maurice. 'Science translationnelle et Découverte de médicaments - Impact sur la santé, le bien-être, l'environnement et l'économie', tel est le thème commun à deux conférences organisées à Maurice.

En 2014, selon l’Organisation mondiale de la santé, chaque année près de 16 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans mettent au monde des enfants et la plupart dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Et chaque année encore, près de 3 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans subissent des avortements à risque.