AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Jeu10302014

Last updateJeu, 30 Oct 2014 3pm

Soudan du Sud: La MINUS dénonce des actes odieux de violence

La Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUS) a dénoncé, ce dimanche, 'les actes odieux de violence et le mépris de la dignité humaine' dans certaines parties du Soudan du Sud, avant de confirmer les informations fournies par la presse occidentale, faisant état de la mort d'à peu près 1000 personnes depuis l'éclatement du conflit dans ce pays.


Selon un communiqué de presse de la MINUS, 1000 personnes environ ont perdu la vie depuis le déclenchent du conflit le 15 décembre dernier.

Les agents chargés des droits de l'homme au niveau de la MINUS n'ont pu reprendre leur service que le 9 janvier dernier dans la localité de Bor. Les premières enquêtes font état d'actes odieux et d'atrocités commises par les rebelles sur des civils et des militaires appartenant aux forces gouvernementales, pris en otage, dans l'Etat de Bentiu et à Malakal.

Des exactions sommaires, des tortures, des violences sexuelles et des tueries à caractère ethnique ont été également signalées, indique le communiqué de presse, ajoutant qu'après deux semaines consécutives d'âpres combats à l'arme lourde, il faut s'attendre à ce que le présent bilan humain connaisse une hausse.

Dans le même ordre d'idées, le sous-secrétaire général des Nations unies pour les opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a indiqué le 9 janvier dernier qu'il parait impossible d'établir le véritable bilan de perte en vies humaines et qu'avec la tendance actuelle au durcissement du conflit, le bilan risque de s'alourdir et de dépasser les 1000 personnes.

Le travail de la MINUS a connu un arrêt au cours des deux dernières semaines pour des raisons de sécurité dues aux affrontements à Bor et dans l'Etat de Bentiu, indique le communiqué de presse.

Pana 13/01/2014