23
Sam, Juil

Afrique COP21 : faire de la Technologie un enjeu majeur

Monde
Typographie

A l'occasion de la COP21 (21ème Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques), le CAPC (Centre africain pour la politique en matière de climat) vient de lancer une publication selon laquelle la technologie et le renforcement des capacités font partie des enjeux majeurs de l’Afrique.

Le transfert de technologie, le traitement approprié des droits de propriété intellectuelle et la suppression des brevets de certaines technologies liées au climat sont confrontés depuis toujours à d’innombrables obstacles. Le Centre africain pour la politique en matière de climat (CAPC) souligne l'urgence de réduire au maximum ces obstacles, voire de les supprimer une bonne fois pour toute.

Compte tenu de l'importance de l'opérationnalisation du mécanisme de transfert de technologies et l'extension du mandat du Forum de Durban sur le renforcement des capacités, plusieurs approches méritent d'être prise en considération.

Il s'agit notamment de la proposition de l'ambition d'atténuation Pré-2020 (avec l'accent sur les énergies renouvelables), de la nécessité d'un accord post-2020, de l'adaptation dans la période post-2020, de mettre en évidence l'importance d'une feuille de route de financement, ainsi que des perspectives du GCF (Fonds vert pour le climat).

Au Pavillon africain de Paris à la COP21, les panels et les tables rondes traiteront non seulement des questions liées aux négociations mais aussi celles se rapportant :

1 - aux innovations et aux adaptations des communautés au changement climatique
2 - à la prise en compte du changement climatique
3 - à l'agriculture et à la sécurité alimentaire
4 - à l'intégration de l'information climatique dans les processus de planification et de politique
5 - aux liens avec les processus de développement durable.

ClimDev-Afrique est une réaction vigoureuse aux défis posés par les variabilités et les changements climatiques. Initiative conjointe de la Banque africaine de développement, de la Commission de l’Union africaine, de la Commission économique pour l’Afrique, ClimDev-Afrique oeuvre pour la transformation de l'Afrique afin de favoriser l’atteinte des objectifs de développement durable.

La 21ème Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est une occasion pour ClimDev-Afrique de se faire le porte voix du continent africain par la mise en place du Pavillon africain (un espace physique dédié à l’Afrique), l'organisation de la 'Journée de l’Afrique' et du 'Dîner de dialogue'.

AfriqueJet