AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Lun09152014

Last updateDim, 14 Sep 2014 7pm

Virus Ebola: un 10ème patient guéri de la maladie

Santé - La 10ème personne qui a survécu à la fièvre hémorragique à virus Ébola après avoir été traitée et administrée de soins avec succès, a été autorisée à quitter le centre de confinement et d'isolement situé dans l'Etat de Southern Rivers où il séjournait jusqu'ici, a appris ce lundi la PANA qui a cité le commissaire en charge de la Santé de l'Etat de Southern Rivers, Sampson Parker.

En s'adressant à la presse dans la capitale de l'Etat, Southern Rivers, Sampson Parker a dévoilé l'identité du patient en la personne de Chinyere Enemuo, soeur du médecin, Ike Enemuo, qui est mort du virus d'Ebola dans la capitale de l'Etat, Port Harcourt, après avoir traité  avec succès un haut fonctionnaire de la Cedeao qui avait contracté la maladie à partir du premier patient porteur du virus dans le pays, en l'occurrence le Libérien Patrick Sawyer.

'La bonne nouvelle est que le premier patient testé positif du virus d'Ébola au niveau du centre de confinement a été traité et autorisé par les autorités sanitaires à se rendre chez lui à la suite de sa guérison. Elle a été libérée du centre', a déclaré le commissaire qui a révélé en outre de l'existence et de la présence dans le centre d'un autre patient porteur du virus d'Ébola, un bébé de 18 mois, qui a subi récemment des tests et dont les résultats sont toujours attendus par les autorités.

Le commissaire en charge de la Santé de l'Etat de Southern Rivers a également déclaré que les autorités sanitaires de l'Etat continuent de placer sous surveillance médicale certaines personnes suspectes pour connaître leur état de santé, même si aucun d'entre eux n'a manifesté de signes ou de symptômes ayant trait à la maladie d'Ébola.

Sampson Parker a également révélé que l'épouse du docteur Enemuo, qui est en train de subir des traitements dans le centre d'isolement de Lagos après avoir contracté le virus d'Ébola, est  en train de répondre au traitement.

Pour rappel, l'épidémie d'Ébola a entraîné la mort de sept personnes dans l'Etat le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria.

La fièvre hémorragique à virus d'Ébola qui a ravagé la Guinée-Conakry, la Sierra Leone et le Liberia, où elle a tué au total plus de  2.000 personnes, s'est propagée au Nigeria le 23 juillet quand un Libérien du nom de Patrick Sawyer a fait escale à Lagos sur sa route vers l'Etat de Calabar situé dans l'Est du Nigeria où il se rendait pour une réunion de la Cedeao, rappelle-t-on.

M. Sawyer est mort par la suite de la maladie deux jours plus tard dans un hôpital privé à Lagos où il avait en outre contaminé beaucoup de travailleurs de la Santé.

Pana 09/09/2014