23
Dim, Avr

Commerce de minerais en provenance des zones de conflit

Monde
Typographie

Bruxelles, Belgique - Au cours d'un débat au Parlement européen, les euro députés ont approuvé un projet de règlement visant le commerce des minerais en provenance des zones de conflits comme la RD Congo et la région des Grands Lacs d'où sont extraits par des creuseurs artisanaux, l'étain, le tantale, le tungstène et l'or, toutes matières utilisées dans la fabrication de nombreux produits high-tech, notamment dans l'industrie automobile, l'outillage industriel, et aussi dans la bijouterie.

Ce règlement vise à aider les entreprises à respecter les droits de l'homme et à éviter  de contribuer à des conflits par leurs décisions et leurs pratiques d'achat de minerais.
Le règlement  vise à stopper le financement des groupes armés par le commerce des minerais dans les zones de conflits.

A l'occasion de ce débat a été projeté le film 'Congo, la guerre de minerais' de Mike Ramsdell qui montre notamment les richesses du sous-sol du Katanga contenant 80% des réserves mondiales de cobalt se trouvant dans la plus vaste exploitation de cuivre dans cette province de la RDC.

On y trouve également le tungstène, la cassiterite, le tantale, produits qui rentrent dans la fabrication des téléphones portables et autres tablettes.

L'auteur du film a lancé sur la toile une pétition 'standwithcongo' pour réclamer davantage de transparence dans l'exploitation des mines en RD Congo.

On rappelle que dans un accord informel adopté en 2016, les députés européens ont appelé les Etats membres de l'UE à imposer un contrôle obligatoire pour les importateurs d'étain, tungstène, tantale et or, minerais extraits essentiellement des zones de conflits dans la région des Grands Lacs.

PanaPress 23/03/2017