29
Mer, Mar

Renforcer les relations bilatérales France - Gambie

Monde
Typographie

France - La France et la Gambie ont décidé de renforcer leurs liens pour affermir la démocratie et l'Etat de droit en Gambie, ont annoncé mercredi les présidents François Hollande et Adama Barrow, à l'issue d'une rencontre au Palais de l'Elysée, à Paris.

'Les deux présidents ont décidé de renforcer les liens entre les deux pays pour affermir la démocratie et l'Etat de droit en Gambie. Un séminaire sur la justice transitionnelle sera accueilli à l'Alliance franco-gambienne de Banjul pour illustrer, par des exemples africains et étrangers, l'importance des processus de justice et de réconciliation', a indiqué un communiqué de la présidence française publié mercredi.

Les deux chefs d'Etat ont eu un échange approfondi sur les perspectives de renforcement de la coopération bilatérale et ont convenu de développer leur coopération en matière de formation des forces gambiennes de sécurité.

Lors de leur entretien, a ajouté la même source, François Hollande a félicité Adama Barrow
'pour sa récente élection, pour sa détermination à ce que le choix du peuple gambien soit respecté et que le transfert de pouvoir se déroule de manière pacifique' et le président gambien a remercié la France pour son soutien et son accompagnement dans le processus de réforme et de développement de la Gambie.

'Cette alternance démocratique constitue un signal positif fort pour la Gambie, l'ensemble de la région et du continent ', a déclaré le président français à son homologue gambien qui effectue sa première visite officielle en France du 14 au 15 mars.

Paris a salué l'annonce de réformes en Gambie, notamment dans le domaine de la justice, des droits de l'Homme et de la sécurité et le lancement d'une initiative de justice et de réconciliation et s'est réjoui de la décision du président Barrow d'annuler la décision de retrait de son pays de la Cour pénale internationale.

Le président Adama Barrow, au cours de sa visite officielle, a également rencontré le président de l'Assemblée nationale, les ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l'Economie et des Finances, en vue de renforcer les liens diplomatiques, sécuritaires, et de développement économique entre les deux pays.

PanaPress 17/03/2017