Deux associations sénégalaises viennent de bénéficier d'une aide financière du Japon. Elle interviennent chacune dans le développement à la base avec des actions particulièrement ciblées dans le domaine de la Santé. L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Takashi Kitahara, présidera une cérémonie officielle de signature des contrats de don en présence des représentants des associations bénéficiaires.

La fin de la transmission du virus Ebola en Sierra Leone vient d'être décrétée par l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé. L'annonce officielle de la fin de l’épidémie a été faite lors d'une grande cérémonie organisée à Freetown la capital du pays, en présence de Ernest Bai Koroma, le président Sierra-léonais.

773 millions de personnes dans le monde, soit 55 % des pauvres, passent à travers la couverture d’un filet de sécurité sociale. En dépit d’un nombre de plus en plus important de pays en développement qui investissent dans les filets de sécurité sociale, un rapport de la Banque Mondiale, le second d’une série d’études sur l’état de lieux et la croissance des-dits filets, vient de mettre en exergue les lacunes de cette couverture, surtout dans les pays à faibles revenus et dans les zones urbaines.

Une équipe de chercheurs mexicains du TEC de Monterrey serait sur le point de créer un système permettant de détecter le diabète sans passer par une analyse de sang. Une équipe de scientifiques de l'Université de Houston aurait également participé aux travaux ayant aboutit à ce résultat. L'annonce a été faite le 31 octobre 2015 par un communiqué de presse paru dans la revue scientifique Investigacion y Desarrollo.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la disponibilité d’un vaccin contre le virus Ebola, suscitant une explosion de joie en Guinée. Le vaccin VSV-EBOV, car c'est de lui dont il s'agit, a commencé à être essayé en Guinée le 23 mars dernier sur les communautés touchées par la maladie.

Prévention d’Ebola au Congo - A l’été 2014, le 24 août, la République Démocratique du Congo déclarait officiellement l’épidémie Ebola. Le 4 octobre suivant, la RDC annonçait la fin de l’épidémie. Cette dernière reproduisait le modèle des épidémies précédentes, récurrentes depuis dix ans dans le pays.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier son évaluation selon laquelle la consommation de charcuterie est cancérogène et celle de la viande rouge le serait 'probablement' aussi. Selon le directeur du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), le Dr Christopher Wild, 'ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande'.

Les travaux de la conférence pour la recherche sur l'innovation médicale en Afrique ont commencé à Maurice. 'Science translationnelle et Découverte de médicaments - Impact sur la santé, le bien-être, l'environnement et l'économie', tel est le thème commun à deux conférences organisées à Maurice.

La Rougeole est extrêmement contagieuse. Elle peut entrainer des complications allant jusqu’au décès dans 25 % des cas. Elle est pourtant, en théorie, enrayable, voire évitable, par un vaccin. Depuis des dizaines d’années, la République démocratique du Congo est victime d’épidémies de rougeole avec une recrudescence de la maladie en 2010.

Selon un rapport publié par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé, le Groupe de la Banque mondiale et la Division de la Population de l'Undesa sur les niveaux et les tendances de la mortalité des enfants en 2015, l'Afrique subsaharienne aurait le taux de mortalité le plus élevé des enfants de moins de cinq ans dans le monde, soit 12 fois plus que la moyenne sur d'autres continents et dans d'autres pays à hauts revenus.

En 2014, selon l’Organisation mondiale de la santé, chaque année près de 16 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans mettent au monde des enfants et la plupart dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Et chaque année encore, près de 3 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans subissent des avortements à risque.

En marge de la table-ronde des partenaires techniques et financiers, le Bénin envisage la création prochaine d'un fonds d’appui à la transfusion sanguine en vue de pallier les difficultés du secteur. Organisée dans le but de mobiliser les ressources pour le financement de l’Agence nationale de la transfusion sanguine (ANTS) en très grande dificulté, la table-ronde des partenaires a pour objectif d'aider cette dernière dans sa mission principale qui est de sauver les enfants et les femmes en couches dans le pays.

Vaccinations tardives et refus de vaccination - Tous les ans, quasiment 1,5 millions d’enfants meurent de maladies qui pourraient être évitées par des vaccins déjà existants. De même, un cinquième des enfants n’a pas de vaccination automatique.