Le procès Hissein Habré reprend à Dakar

Société
Typographie

Justice africaine - Après deux mois de suspension et les auditions de plus de 90 témoins en décembre dernier, le procès de Hissein Habré, ancien président du Tchad, a repris ce lundi devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE) à Dakar au Sénégal.

Il s'agit d'un procès historique et inédit puisque c'est la première fois au plan international qu'une juridiction d’un autre pays va statuer sur le sort d'un ancien chef d’État accusé de violations présumées des droits de l’Homme.

Les plaidoiries des parties civiles et de la défense ainsi que le réquisitoire du parquet constitueront la deuxième phase de ce procès.

Les plaidoiries de la partie civile qui devront durer environ deux jours seront précédées par l'audition de nombreux témoins qui se succéderont devant la cour du lundi au vendredi.

Pour rappel, l'ex président Tchadien Hissein Habré âgé de 73 ans avait été arrêté le 30 juin 2013 et jugé depuis le 20 juillet 2015 devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE) pour crimes contre l’humanité, actes de torture et enlèvements pendant qu’il était au pouvoir de 1982 à 1980.

Une autre suspension du procès est programmée après les différentes plaidoiries et ce jusqu'au mois de mai 2016, date prévue pour le prononcé du verdict.

AfriqueJet