AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven08222014

Last updateJeu, 21 Aoû 2014 7pm

Articles

Centrafrique : civils catholiques et musulmans menacés

Des civils catholiques et musulmans vivant à Baoro et Bossemptele, dans le Nord-ouest de la République centrafricaine (RCA), seraient en danger d'une attaque imminente, en raison de la trop grande présence de milices 'anti-Balaka' dans ces villes où les troupes internationales de paix ne sont pas visibles, a averti une délégation de Amnesty International en visite dans la région.


Dans une déclaration dont la PANA a reçu une copie lundi à Nairobi, Amnesty International indique les affrontements armés entre les milices 'anti-Balaka' et ce qui reste des forces rebelles de la 'Seleka' et leurs partisans durant la semaine dernière ont fait de nombreuses victimes, plusieurs maisons ayant également été incendiées.

'La situation dans cette partie de la RCA est volatile. On a besoin des efforts des forces internationales de paix pour protéger les milliers de civils des deux communautés', selon Donatella Rovera, conseiller d'Amnesty en matière de gestion des crises, qui se trouve présentement dans la région.

Selon lui, on peut protéger d'autres vies par la présence d'une petite force internationale de paix.

'Dans des villes voisines où règne la même tension, la présence d'une force internationale de paix est en train de  faire la différence. On a besoin de la même chose à Baoro et à Bossemptele', a-t-il estimé.

Donatella Rovera a rappelé que les forces de paix ont été envoyées en RCA avec un mandat clair, qui est de protéger la vie des civils.

'Elles ne doivent pas faillir à cette tâche', a-t-il souligné.

Selon Amnesty International, des civils déplacés par le conflit errent dans la région sans soutien et dans des conditions inhumaines, faute de moyens de transport et de facilités de base.

Pana 28/01/2014