AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Jeu10302014

Last updateJeu, 30 Oct 2014 7pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Election présidentielle de juin 2014 en Mauritanie

Election présidentielle de juin 2014 en Mauritanie

La prochaine élection présidentielle à la une des journaux à Nouakchott - Les journaux parus en Mauritanie cette semaine sont revenus sur les élections législatives et municipales de novembre-décembre 2013, qui ont donné une configuration parlementaire largement favorable au pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz, en perspective de l’élection présidentielle prévue en juin 2014.


L’hebdomadaire 'Biladi' du mercredi 22 janvier s’intéresse tout particulièrement à la prochaine bataille présidentielle dans un éditorial : 'l’interminable page des législatives et municipales est maintenant tournée. Place au plus important : l’élection présidentielle'.

'Les yeux rivés sur cette échéance, les acteurs politiques se livrent à des calculs,  des manœuvres de positionnement et affûtent leurs armes. La majorité drague d’anciens opposants pour les intégrer dans son camp, notamment le leader haratine (maure noir) Messaoud Ould Boulkheir. Cet  homme est une figure marquante de la lutte pour l’émancipation des haratines, chef historique de l’Alliance populaire progressiste-APP,  et président sortant de l’Assemblée nationale', poursuit le journal.

Pour sa part, le quotidien 'Nouakchott Info' du jeudi  annonce en première page 'la  convocation d’un congrès de l’opposition consacré à la prochaine élection présidentielle'.
Ce conclave prévu en février prochain concerne les 10 partis de la Coordination de l’opposition démocratique (COD), qui avaient boycotté les législatives et municipales de 2013, les trois (3) partis de l’Alliance patriotique (AP) et le Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD-Tawassoul), un parti de la mouvance islamiste, qui a pris part aux élections et s’est adjugé le statut de première force de l’opposition représentée au Parlement.

Le journal 'Points Chauds' parle également de ce congrès 'pour l’union de l’opposition mauritanienne dans la perspective de l’élection présidentielle 2014'.
Pour  ce journal, après le boycott de novembre/décembre 2013,  la Coordination de l’opposition démocratique, l’Alliance patriotique (AP) et le RNRD renforcés par  des leaders d’opinion et des organisations de la société civile 'entendent offrir à la Mauritanie  une alternative crédible par rapport au régime actuel, à l’occasion de la prochaine présidentielle'.

'Toutefois, l’opposition aura du mal à trouver des compromis en son sein et de nouveaux alliés', ajoute 'Points Chauds'.

Au sujet de l’investiture des conseils municipaux,  le quotidien 'l’Authentique' parle 'd’une bataille électorale à laquelle succède une guerre de positionnement'.
Cet organe note 'qu’après les sulfureuses législatives et municipales, caractérisées par une campagne électorale fratricide, voilà une nouvelle bataille. Celle du positionnement au sein des conseils municipaux'.

Pana 28/01/2014