Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Ven12192014

Last updateVen, 19 Déc 2014 5pm

Back Accueil Afrique Ouest Actualités Afrique: Enrichir l'agenda 2063

Afrique: Enrichir l'agenda 2063

Une réunion des ministres africains pour enrichir l'agenda 2063 - Parvenir à une émancipation économique du continent reste un véritable défi en dépit des efforts entrepris pour assurer la liberté et la dignité des peuples africains a fait savoir le ministre éthiopien des Affaires étrangères et actuel président de la commission du conseil exécutif de l'union africaine (UA), Dr. Tedros Adhanom. Ghebreyesus.


'Plusieurs politiques et stratégies ont été mises en branle et réalisées dans le passé, mais nous savons tous qu'elles ont  échoué', a dit Tedros  à la réunion du conseil, qui se tient au Nord-Est de l'Ethiopie, dans la ville de Bahir Dar.

Les ministres des affaires étrangères tiennent actuellement une réunion en prélude à la 24ème  session ordinaire du conseil exécutif pour réfléchir sur les  études menées par la société civile au niveau de chaque pays par rapport à l'agenda de l'UA 2063 et l'objectif que les africains  de façon générale veulent  se fixer.

Le conseil doit se tenir à Addis-Abeba la semaine prochaine pour préparer la 22ème session ordinaire de l'assemblée générale de l'UA au siège de UA les 30  et 31 janvier 2014.

Selon Tedros, les progrès enregistrés cette dernière décennie dans la promotion de la paix et de la stabilité,  ainsi que l'assurance de la croissance économique ont ravivé la flamme d'espoir des africains qui veulent  désormais voir une nouvelle Afrique.

' Toutefois, il y a lieu d'inscrire cet effort dans la durée pour consolider la paix et la stabilité dans notre continent et accélérer rapidement la croissance économique de manière à obtenir les changements structurels souhaités', explique-t-il en disant que ces récentes transformations sont liées à un déficit  en termes de gouvernance et de démocratisation.

' Si nous voulons nous approprier le  21ème siècle et réaliser la renaissance africaine, il y a un besoin de changer de paradigme au niveau de notre développement et gouvernance socio-économique et politique',  a précisé Tedros, en soulignant la nécessité 'd' un leadership capable, libéré de tout emprunt et totalement dévoué à l'agenda africain pour le changement et travailler sans relâche de façon à mettre fin au cycle de pauvreté'.

Maintenant que les Africains s'efforcent d'atteindre leurs objectifs, a-t-il dit,  un environnement global favorable serait vital pour réaliser leur rêve s'ils parviennent à mesurer convenablement les enjeux et les menaces.
 
Cette rencontre organisée par le gouvernement éthiopien en collaboration avec la Commission (CUA), doit à terme aboutir à des réflexions consignées dans un document  avec des termes de référence conjointement produits par la CUA, la commission économique de l'ONU pour l'Afrique, et la banque africaine de développement BAD pour l'agenda 2063.

Cet agenda est un cadre stratégique partagé pour une croissance inclusive et un développement durable, fruit d'une large procédure  consultative et doit être adopté à la 23ème session ordinaire de l'assemblée générale de l'UA en juin et juillet 2014.

En plus des ministres des Affaires étrangères, il faudra compter les membres de la commission permanente des délégués (PRC), le secrétaire exécutif Carlos Lopez, le président de la BAD Donald Kaberuka et les officiels de CUA.

Pana 26/01/2014