AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mar07222014

Last updateMar, 22 Juil 2014 5pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Libye: L'Egypte rapatrie les travailleurs de son ambassade

Libye: L'Egypte rapatrie les travailleurs de son ambassade

Les autorités égyptiennes ont rapatrié samedi les diplomates et les travailleurs de leur ambassade à Tripoli, en Libye, après l'enlèvement de cinq diplomates égyptiens par des hommes non identifiés, a annoncé une source bien informée dans la capitale libyenne. 'Un avion de la compagnie Egypt Air' a quitté l'aéroport international de Tripoli avec à son bord tous les travailleurs de l'ambassade d'Egypte et leurs familles', a précisé la même source.


Le ministère libyen des Affaires étrangères avait annoncé auparavant que quatre travailleurs de l'ambassade de l'Egypte, dont l'attaché culturel, avaient été enlevés. Vendredi, un autre diplomate égyptien a été enlevé, rappelle-t-on.

'L'attaché culturel et trois autres travailleurs de l'ambassade d'Egypte en Libye ont été enlevés ce samedi à Tripoli', avait notamment déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Said al-Aswadani, précisant que des hommes non identifiés ont enlevé samedi l'attaché culturel de l'ambassade d'Egypte à Tripoli, Al-Hilali la-Charini, en plus de trois travailleurs du centre culturel égyptien dans la capitale libyenne.

Des hommes non identifiés avaient enlevé vendredi soir à Tripoli l'attaché administratif de l'ambassade d'Egypte en Libye, Hamdi Ghayth.

Ces enlèvements interviennent quelques heures après l'annonce de l'arrestation vendredi soir à Alexandrie, en Egypte, du chef du centre des Thowar (ex-rebelles) au niveau national, Cheikh Choaban Hadiya, alors qu'il se trouvait dans un appartement de la ville.

Cheikh Choaban Hadiya fait partie des plus grands dirigeants des Thowars de la Libye qui ont participé à faire tomber le régime du défunt dictateur, Mouammar Kadhafi, en 2011.

Il dirige le centre des Thowar en Libye, rattaché à l'état-major général de l'armée par une décision du Congrès national général, la plus haute autorité politique du pays.

Vendredi, le Congrès avait demandé aux autorités égyptiennes de libérer immédiatement M. Hadiya.

Plusieurs régions de la Libye font face à une insécurité marquée par des enlèvements dont le Premier ministre Ali Zeidan en personne a été victime, en octobre. Il a été retenu pendant des heures avant d'être libéré.

La semaine dernière, l'attaché commercial de la Corée du Sud a été libéré, trois heures après son enlèvement, rappelle-t-on.

Pana 26/01/2014