04
Dim, Déc

Assurances : un plan de développement de Continental Reinsurance

Économie
Typographie

Créée en 1985, Continental Reinsurance est cotée à la Bourse du Nigeria depuis 2007. Elle est un véritable appui pour plus de 200 compagnies d’assurance en Afrique où elle est présente dans 44 pays. Jusqu’à présent, les marchés d’Afrique australe, à part l’Afrique du Sud, étaient gérés par la filiale de Continental Reinsurance à Nairobi.

Mais la compagnie panafricaine de réassurance vient de dévoiler son plan stratégique de croissance basé sur la création de filiales sous licence à travers le continent. L’objectif est de mettre en place des compétences de base pour apporter des solutions adéquates en fonction des besoins d’assurance et de réassurance en Afrique.

Comme l’a indiqué Lawrence Nazare, directeur exécutif du Groupe, la première réalisation de ce plan se concrétise par l’ouverture d’une filiale à Gaborone au Bostwana. Il a expliqué que « Gaborone est notre rampe de lancement au sein de la région Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

C’est une plate-forme à partir de laquelle nous allons améliorer la prestation de services pour nos clients existants et accroître nos revenus grâce à un meilleur accès à un marché régional de l'assurance avec un énorme potentiel ».

Samuel Rimai, le directeur général de la filiale botswanaise a souligné l’importance d’être présent sur le terrain dans ce pays connu pour la solidité de son économie, son savoir-faire en gouvernance et sa stabilité politique.

La vision 2013-2017 de la SADC offre une véritable occasion de développement pour le domaine de l’assurance régionale. En effet, elle est basée sur une volonté de d’accentuer la réalisation de projets d’infrastructures régionales et d’y investir au minimum 64 milliards de dollars.

Les investissement prévus par le secteur privé dans l’exploitation gazière, minière et pétrolière participent à cette opportunité.

AfriqueJet