FIFA: L'appel de Blatter et Platini rejeté

Sports
Typographie

Michel Platini et Sepp Blatter avaient été suspendus de leur fonction et de toute activité liée au football jusqu'au 5 janvier 2016 pour une période de 90 jours par le comité d'éthique de la FIFA. L'origine de cette sanction avait été le paiement controversé de 1,8 million d'euros en 2011 de Sepp Blatter à Michel Platini pour un travail de conseiller achevé en 2002.

En contestation de cette décision, les deux personnalités avaient interjeté appel dans le but de faire annuler cette mesure de suspension qui les frappe 'injustement' selon eux.

Tous les appels interjetés par Joseph Sepp Blatter, le président de la FIFA, et Michel Platini, vice-président et président du football européen contre leurs suspensions de 90 jours ont été rejeté par le Comité des recours de la FIFA.

L'ensemble des mesures provisoires prises par la Chambre de jugement de la Commission d'Éthique indépendante ont par conséquent été confirmées contre les deux responsables du football mondial par le Comité présidé par Larry Mussenden.

Voici les décisions de la Commission de Recours de la FIFA prises ce mercredi 18 novembre 2015 et qui, conformément à l’article 67 des Statuts de la FIFA, peuvent faire l’objet d’un recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS):

1 - Joseph S. Blatter : la Commission de Recours de la FIFA a rejeté dans sa totalité l'appel déposé par Joseph S. Blatter, et confirmé dans son intégralité la décision  prise ex parte par la chambre de jugement de la Commission d'Éthique indépendante le 7 octobre 2015 (cf. art. 84, al. 2 du Code d'éthique de la FIFA) et portant sur des mesures provisoires.

À des fins de clarté, la procédure de la chambre de jugement de la Commission d'Éthique indépendante concernant les mesures provisoires suit, elle, son cours, ce qui signifie que la chambre de jugement  – conformément à l'art. 84, al. 2 du Code d'éthique de la FIFA – peut encore confirmer, annuler ou amender la décision provisoire.

2 - Michel Platini : la Commission de Recours de la FIFA a également rejeté dans sa totalité l'appel déposé par Michel Platini, et confirmé dans son intégralité la décision  prise par la chambre de jugement de la Commission d'Éthique indépendante le 20 octobre 2015 (cf. art. 84, al. 2 du Code d'éthique de la FIFA) et portant sur la confirmation des mesures provisoires. La décision de la chambre de jugement a été rendue à la suite de celle initialement prise ex parte le 7 octobre 2015 et après avoir entendu la partie concernée à cet égard.

AfriqueJet