AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Dim04202014

Last updateDim, 20 Avr 2014 12pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Cameroun: Prise en charge des réfugiés par le HCR

Cameroun: Prise en charge des réfugiés par le HCR

Le HCR a besoin de 25 miilions de dollars en 2014 pour la prise en charge de 93.770 réfugiés au Cameroun – Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) est à la recherche de 25 millions de dollars américains pour la prise en charge des 93.770 réfugiés que compte le Cameroun en 2014, indique un document du HCR reçu par la PANA à Yaoundé.


Ces réfugiés sont essentiellement des Centrafricains arrivés par vagues à partir de 2006 pour fuir l'insécurité causée par la montée du banditisme et en mars 2013 à la suite des troubles politiques.

Ils sont actuellement 86.470 Centrafricains réfugiés et 1.300 demandeurs d’asile au Cameroun qui vivent dans les régions de l'Est et de l'Adamaoua

Le HCR dénombre par ailleurs 1.800 réfugiés nigérians chassés par les affrontements entre les insurgés et les forces gouvernementales, 1.640 réfugiés et 450 demandeurs d'asile tchadiens, 1.060 réfugiés et 800 demandeurs d'asile provenant d'autres pays africains et 230 demandeurs d'asile de Guinée-Conakry.

Les réfugiés et demandeurs d'asile urbain sont originaires, qui résident pour la plupart à Yaoundé et Douala, sont originaires de 28 pays, dont la Côte d'Ivoire, la RCA, la République du Congo, le Rwanda et le Tchad.

Les 25 millions de dollars requis par le HCR vont lui permettre d'offrir protection et assistance aux réfugiés centrafricains qui vivent dans plus de 300 sites dispersés dans les régions de l'Est et de l'Adamaoua en matière de santé, d'éducation et d'eau potable.

Pour ce qui concerne les réfugiés et les demandeurs d'asile vivant en milieu urbain, il s'agira d'améliorer leur accès aux structures de santé et à l'enseignement et d'appuyer les rapatriements volontaires dans la sécurité et la dignité.

Par ailleurs, le HCR veut déployer des efforts particuliers, de concert avec ses partenaires, pour développer des activités génératrices de revenus et renforcer les moyens de subsistance, pour permettre aux réfugiés centrafricains d'accroître leurs possibilités d'intégration sur place.

Le HCR va également faire campagne pour la délivrance d'actes de naissance, appuyer les bureaux d'état-civil et sensibiliser les parents à la nécessité de déclarer les naissances.

Pana 25/01/2014