Dépistage du diabète par smartphone

Santé
Typographie

Une équipe de chercheurs mexicains du TEC de Monterrey serait sur le point de créer un système permettant de détecter le diabète sans passer par une analyse de sang. Une équipe de scientifiques de l'Université de Houston aurait également participé aux travaux ayant aboutit à ce résultat. L'annonce a été faite le 31 octobre 2015 par un communiqué de presse paru dans la revue scientifique Investigacion y Desarrollo.

L'outil, un appareil constitué d'une micro-cartouche intégrée dans un smartphone et ne nécessitant aucune aiguille, devrait être capable de détecter, avec un peu de salive et un smartphone, la présence du diabète de type 2.

Se traduisant par un trouble de l'assimilation, de l'utilisation et du stockage des sucres alimentaires, le diabète de type 2 fut responsable en 2012 selon l'OMS, de 1,5 million de décès et aurait touché 9 % d'adultes dans le monde en 2014.

L'appareil, en phase de développement, devrait être achevé dans 2 ans. La phase de production et de test devraient être lancés très prochainement afin de vérifier le bon fonctionnement du système ainsi que sa fiabilité et son efficacité.

Quand on sait que le diabète de type 2 est responsable de près de 1,5 million de décès dans le monde, cette nouvelle technologie pourrait indubitablement améliorer la prévention du diabète de type 2 notamment chez les populations les plus défavorisées avec peu d'espaces médicaux ou des coûts liés aux soins très élevés.

Selon le Dr Marco Antonio Rite Palomares, coordinateur du projet, la finalité recherchée est de pouvoir perfectionner 'un outil qui puisse identifier un biomarqueur dans un échantillon de salive et qui soit capable d'émettre une lumière fluorescente de façon à ce que la caméra d'un téléphone portable l'enregistre'.

AfriqueJet