Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Ven12192014

Last updateVen, 19 Déc 2014 2pm

Articles

Soudan du Sud: Démarrage de l'aide en faveur des réfugiés

L'aide en faveur des réfugiés du Soudan du Sud a débuté près de la frontière avec le Kenya - Les agences humanitaires onusiennes ont débuté les opérations de secours en faveur d'environ 400 réfugiés sud soudanais qui arrivent quotidiennement à Nadapal, à la frontière entre le Kenya et le Soudan du Sud.

Le Haut Commissaire des Nations pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont annoncé mardi, avoir déployé des efforts pour acheminer des milliers de demandeurs d'asile sud-soudanais arrivant quotidiennement à Nadapal, dans les camps de réfugiés au Kenya.

L'OIM et le HCR ont fait remarquer que des milliers de réfugiés ont été déplacés par la crise humanitaire au Soudan du Sud depuis l'éclatement du conflit en mi-décembre 2013. La plupart des personnes déplacées a été forcée de chercher refuge en Éthiopie, en Ouganda, au Soudan et au Kenya voisin.

Au moins, 27.279 réfugiés sud-soudanais ont traversé la frontière pour se rendre à Nadapal au Kenya, le 16 mars 2014. Ils ont été acheminés vers le camp de réfugiés de Kakuma dans la circonscription de Turkana County, dans le Nord-Ouest du Kenya à environ 150 kilomètres du poste frontalier.

“Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les partenaires pour nous assurer que tous les nouveaux venus ont été accueillis et acheminés en sécurité et en toute dignité vers le camp”, a indiqué le principal responsable du HCR sur le terrain, Tamba Amara.

Environ 400 demandeurs d'asile arrivent quotidiennement au poste-frontière dont la plupart à pied, dans des camions ou des bus loués, transportant leurs bagages.

Les agences humanitaires rapportent qu'environ 80% des arrivants sont des femmes et des enfants dont plusieurs ont marché pendant 3 à 4 jours pour joindre le poste-frontière.

Les officiels de l'OIM et du HCR ont annoncé que les deux agences humanitaires affrètent au quotidien un convoi de quatre bus, trois camions et trois véhicules légers accompagnés d'une  ambulance et d'une escorte de sécurité pour acheminer les réfugiés et leurs bagages à Kakuma.

Les officiels du département de l'Immigration et des réfugiés du Kenya (Immigration and Department of Refugee Affairs) accueillent des réfugiés sud-soudanais au poste frontière, où ils sont enregistrés dès leur traversée.

“L'opération est actuellement en cours, et nous envisageons l'éventualité de nouvelles arrivées”, a déclaré le responsable des opérations de l'OIM, Ahmed Maher.

Le Fonds central d'intervention des Nations Unies pour les urgences humanitaires (UN Central Emergency Relief Fund, CERF) a offert 4,6 millions de dollars en mars 2014 pour répondre aux besoins urgents des réfugiés. Les fonds sont utilisés pour fournir de l'eau, de la nourriture, des médicaments et un abri et pour assurer la protection des enfants.

La crise politique au Soudan du Sud qui a conduit à une épreuve de force militaire entre le président Salva Kiir et son ancien Vice-président, Riek Machar, se poursuit.

Pana 19/03/2014