AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mar10212014

Last updateLun, 20 Oct 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités France-Sénégal: Un plan anti-terroriste pour le sommet de la Francophonie

France-Sénégal: Un plan anti-terroriste pour le sommet de la Francophonie

Sommet de la Francophonie à Dakar au Sénégal - Les gouvernements du Sénégal et de la France ont décidé d’accorder la priorité des interventions de leur Plan d’action contre le terrorisme (PACT) à la sécurisation du 15e sommet de la Francophonie, prévu en novembre prochain à Dakar. 

'Le Sénégal organise le sommet de la Francophonie et il y a lieu, compte tenu des nombreuses délégations qu’attend notre pays, de travailler à mieux sécuriser le pays et c’est dans ce sens que l’essentiel de notre action en 2014, sera prioritairement dirigé vers l’organisation de ce sommet', a dit, mardi à Dakar, le ministre sénégalais de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo.

En présence de Jean Félix-Paganon, ambassadeur de la France au Sénégal, M. Diallo a présidé la deuxième réunion du comité de pilotage du projet du Fonds de solidarité prioritaire du PACT. Démarré en 2013, ce projet bilatéral est financé à hauteur de 460 millions de francs CFA par la Coopération française.

Il s’agit de renforcer les capacités des acteurs de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, dont la Police, la Gendarmerie et la magistrature sénégalaises, à travers une série d’échanges et de formations, mais aussi la jeunesse considérée comme 'une cible particulière pour les organisations de terroristes'.

'Nous pensons développer le plan vers des actions de développement de sorte à permettre aux jeunes de se libérer de ces menaces, afin de pouvoir travailler et éviter de tomber facilement dans les bras de ces terroristes. Voilà ce que nous entendons faire de ce projet en 2014', a annoncé le ministre pour qui, il y a urgence à endiguer l’expansion du terrorisme dans les pays africains.

Dans cette direction, a-t-il estimé, il y avait beaucoup d’actions de prévention à mener. 'Nous sommes dans un environnement où l’essentiel de nos voisins sont confrontés à ce phénomène et nous devons faire de sorte que cela n’arrive pas dans notre pays', a-t-il signalé.

Pour sa part, M. Paganon a souligné l’importance d’exercer une grande vigilance sur le terrorisme même si elle ne menace pas directement le Sénégal. 'Il peut constituer une cible pour les groupes terroristes à savoir le prochain sommet de la Francophonie', a prévenu l'ancien chargé de mission sur la question du Sahel et d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (2012-2013).

'C’est un sujet (le sommet francophone) sur lequel nous avons décidé de coopérer de façon extrêmement étroite et des programmes des coopérations se mettent en place et je crois qu’ils sont ambitieux et je suis convaincu qu’ils seront efficaces', a-t-il ajouté.

'Le Sénégal est dans un environnement régional compliqué, donc la menace terroriste qui est évidente dans les pays voisins peut avoir des répercutions au Sénégal qui n’est pas un pays directement visé par ce phénomène',  selon l'ambassadeur de France.

Pana 19/03/2014