AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mar09232014

Last updateLun, 22 Sep 2014 10pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Production pétrolière journalière de la Libye

Production pétrolière journalière de la Libye

La production pétrolière de la Libye a atteint mardi 229.061 barils par jour en baisse après l'arrêt du champ pétrolier d'al-Charara dans le Sud d'une capacité de 340.000 b/j, a annoncé la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC).

Dans un communiqué publié mardi la NOC a ajouté que la quantité de gaz produite équivaut à 1.936,9 milliards de pied cube.

Mercredi dernier, des protestataires ont fermé le champ pétrolière d'al-Charara moins d'une semaine après en avoir levé leur sit-in suite à des pourparlers avec le gouvernement. Des mouvements de protestation ont régulièrement perturbé, depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, le secteur pétrolier libyen,  faisant chuter la production à moins de 250.000 b/j.

La production de la Libye, quatrième producteur africain de pétrole (1,6 million de barils) avant la révolution libyenne de 2011, avait retrouvé en 2012 un niveau de 1,5 million b/j avant de chuter après la fermeture en juillet 2012 des terminaux pétroliers dans l'Est du pays par des groupes armés autonomistes.

Ces groupes ont tenté de vendre illégalement du brut libyen chargé sur un pétrolier battant pavillon nord-coréen à partir du port d'al-Sidera dans l'Est. Mais le bateau, qui a réussi à fuir et à atteindre les eaux internationales, a été arraisonné par la Marine américaine lundi au large de Chypre et était en route vers un port libyen sous contrôle de l'Etat. 

Face à cette situation, le président du Congrès national général (CNG), la plus haute autorité législative et politique en Libye, Nouri Abushamein, a menacé mercredi d'accorder un délai de deux semaines aux groupes armés séparatistes qui ferment les ports pétroliers pour lever le blocus, précisant vouloir laisser l'opportunité aux médiations d'aboutir.

Dans cette optique, le président du CNG avait décidé de la formation d'une force militaire chargée de lever le blocus des principaux terminaux pétroliers à l'est de la Libye.

Pana 19/03/2014