AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mer10012014

Last updateMer, 01 Oct 2014 1pm

Back Information News Afrique Ouest Identification et traçage des armes légères

Identification et traçage des armes légères

Un atelier sous-régional sur l’identification et le traçage des armes légères se tient à Lomé - Un atelier sous-régional sur l’Instrument international de traçage (IIT) visant à permettre aux Etats de « procéder à l’identification et au traçage rapide et fiable des armes légères et de petit calibre illicite », a démarré ses travaux  ce mardi dans la capitale togolaise, a constaté la PANA.

Organisé par le Bureau des Nations unies pour les affaires de désarmement (UNODA) à travers son Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), avec l’appui financier de l’Union européenne (UE), cet important atelier régional, indique-t-on, vise  à « renforcer la capacité de  ces Etats dans l’utilisation des meilleures pratiques pour la mise en place d’un programme national de marquage d’armes ».

En outre, précisent les organisateurs, l’atelier se veut un « cadre d’échange et de partage d’expériences pour les participants sur les pratiques et les défis liés au marquage des armes, à la tenue des registres et à leur traçage ».

Selon l’agenda de la rencontre, plusieurs communications relatives aux programmes de marquages, d’enregistrement et de traçage  des armes de même que  la présentation des expériences nationales de la Côte d’Ivoire et du Ghana dans la mise en œuvre de ces  programmes sont à l’ordre du jour.

Des experts et délégués de la CEDEAO, de l’Union africaine et de l’ONU participent à la rencontre.

L’Instrument international de traçage (IIT) adopté en 2005 par l’Assemblée générale des Nations unies, rappelle-t-on,  a été établi pour appuyer le Programme d’action des Nations unies sur les armes légères et de petit calibre.

Les gouvernements de la sous-région  ouest-africaine, qui se sont déjà engagés à marquer et à tenir des registres des Armes légères et de petit calibre (ALPC) sous leur juridiction, à travers cet atelier de Lomé,  seront  mieux outillés pour mettre en œuvre l’Instrument international de traçage (IIT), indique le Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), dont le siège est à Lomé.

Pana 19/03/2014