AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven08292014

Last updateVen, 29 Aoû 2014 4pm

Back Information News North Africa Actualités Afrique du Sud Un homme d'affaires britannique accusé de meurtre en Afrique du Sud

Un homme d'affaires britannique accusé de meurtre en Afrique du Sud

Affaire Shrien Dewani en Afrique du Sud - L'homme d'affaires britannique Shrien Dewani, accusé du meutre de son épouse alors qu'ils étaient en lune de miel au Cap, en Afrique du Sud en 2010, est en passe de manquer d'options pour prévenir son extradition en Afrique du Sud qui paraît de plus en plus imminente.


Le département de la Justice sud-africaine a déclaré jeudi n'avoir reçu aucune notification que l'homme âge de 33 ans, défiera l'ordre de la cour d'extradition britannique qui exige son retour en Afrique du Sud. Après plusieurs appels contre son extradition, la haute cour a pris la décision finale le 3 mars de les rejeter.

Sa seule autre option est de s'approcher de la haute cour européenne des droits de l'homme, mais le porte-parole du département de la Justice, Mthunzi Mhaga, a indiqué qu'il n y avait aucune indication que sa défense a fait cette démarche et l'Afrique du Sud est maintenant en liaison avec le bureau du ministère britannique de l'Intérieur pour faciliter la transfert en douceur du fugitif de haut niveau. Il est attendu que cela soit complété d'ici le mois prochain.

Dewani qui a été dans un centre psychiatrique à Bristol depuis son retour en Grande Bretagne après le meurtre, fera face à des accusations d'assassinat de son épouse Anni. Il a prétendu que le couple avait été kidnappé par des hommes armés au moment où ils étaient en voiture dans un township du Cap tard dans la nuit. Alors que lui a été relâché sans dommage, le corps de son épouse criblée de balles a été découvert le jour suivant, rappelle-t-on.

Trois hommes du Cap: Xolile Mngeni, Zola Tongo et Mziwamadoda qui ont tous été reconnus coupables et mis en prison pour leur rôle dans le meurtre, ont impliqué Dewani, déclarant que c'était un coup monté et payé.

Pana 19/03/2014