AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mar10212014

Last updateMar, 21 Oct 2014 8pm

Articles

Une crise énergétique au Ghana venue du Nigeria

L'alimentation douteuse en gaz du Nigeria et la réparation des centrales de production causent une nouvelle crise énergétique au Ghana - Une alimentation douteuse en gaz de la conduite Ouest africaine (Sigle anglais WAGP) du Nigeria et des réparations de maintenance des centrales de production dans l'Ouest du Ghana, ont drastiquement réduit la production d’énergie ayant conduit à un programme de délestage.

WAGP qui alimente en gaz une centrale de production privée, Sunon Asogli, produisant environ 220 mégawatts, s'est virtuellement asséché, obligeant l'entreprise à arrêter sa production encore une fois à cause d'une alimentation irrégulière et très en baisse.

Les trois unités des centrales de production d’énergie de Aboadze dans la région Ouest, qui ensemble produisent 330 mégawatts, sont en panne.

La centrale de production appartenant à l'Etat, Volta River Authority (VRA), a fermé une unité de son générateur à Aboadze le 15 février dernier, pour réparation avec une perte de 110 mégawatts, après une faute majeure dans sa manipulation juste au moment où elle était remise en service.

Alors que la demande est de 2.200 mégawatts par jour avec des réserves de 220 mégawatts, la production manque de 1.800 mégawatts, déclare les officiels de VRA.

Ils ajoutent que la demande atteint son maximum durant la période entre 18 h et 22 h et l'entreprise d'électricité de l'Etat ghanéen a déclaré que les consommateurs pourraient perdre 12 h d'alimentation par jour, causant un grand inconfort aux industries et aux ménages.

Déplorant la situation, le président, John Dramani Mahama a annoncé qu'il a envoyé son ministre de l’Energie, Emmanuel Kofi Buah, au Nigeria, lundi, pour discuter de la situation avec les autorités nigérianes et chercher les explications de la compagnie.

WAGP a fermé pour plusieurs mois dans un passé récent à la suite de dommages sur la conduite en mer au Togo, mais même après sa réparation, l'alimentation venant du Nigeria a été pauvre, du fait que la compagnie a échoué de manière persistante pour fournir le volume requis au Ghana.

La production d’énergie du Ghana est une combinaison d'hydroélectricité, de gaz, de thermique et une petite quantité de solaire. La capacité totale des installations est d'environ 2.270 mégawatts avec plus de projets sur la conduite, surtout avec l'utilisation du gaz que le Ghana espère produire de ses champs pétrolifères offshores dans l'Ouest du pays.

L’hydroélectricité constitue la production la plus importante avec trois barrages : Akosombo (1.020 MW), Kpong (160 MW), et Bui ( 400 MW).

Avec des incertitudes sur l'alimentation en gaz venant du Nigeria, le Ghana est en train d'utiliser un prêt chinois pour installer ses propres équipements de production de gaz pour ses centrales.

Pana 18/03/2014