AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mer07302014

Last updateMer, 30 Juil 2014 12pm

Back Information News Afrique Ouest Les ponctions sur salaires des grévistes remboursées au Bénin

Les ponctions sur salaires des grévistes remboursées au Bénin

Le Bénin va débloquer 2 milliards de FCfa pour rembourser les ponctions sur salaires des grévistes - Le gouvernement béninois a décidé de débloquer quelque 2 milliards de F Cfa pour rembourser les ponctions opérées sur les salaires des fonctionnaires lors des grèves de 2012, selon un communiqué rendu public à Cotonou.

Selon ce communiqué dont copie a été transmise ce lundi à la PANA, le gouvernement s’engage à restituer la totalité des sommes défalquées sur les salaires lors des grèves de l’année 2012 évaluées à 2 milliards de F Cfa, à partir du mois d’avril.

Le remboursement sera étalé sur les années 2014 et 2015 en raison des engagements pris par le Bénin envers le Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de la nécessaire harmonie des relations avec la communauté internationale.

Cette décision du président béninois s’explique par le fait que les enseignants avaient consacré leurs congés pour rattraper les temps de grève, sauvegardant ainsi l’année scolaire.

En ce qui concerne les autres points, ils seront discutés dans un cadre de concertation qui sera désormais présidé par le ministre d’Etat, chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, précise le communiqué.

Depuis le 7 janvier dernier, rappelle-t-on, l’administration publique béninoise est paralysée par un mouvement de débrayage de 72 heures par semaine, suite à la répression le 27 décembre dernier, d’une marche pacifique des centrales syndicales pour exiger la préservation des libertés fondamentales.

Suite à cette répression, les centrales syndicales ont lancé un mouvement de grève générale de 72 heures par semaine, pour exiger le limogeage du commissaire de la ville de Cotonou et du préfet de l’Atlantique et du Littoral.

Les six séances de négociation entre centrales syndicales et médiateurs du gouvernement n’ont pas pu dénouer la crise, pas plus que la rencontre, en fin de semaine dernière, du Chef de l’Etat qui a présenté les excuses de la République aux syndicalistes.

De cette ultime rencontre, il ressort que les ponctions opérées sur salaires pour fait de grève en 2012 seront restituées en tenant compte du respect du cadre macroéconomique retenu avec la mission du FMI lors de la dernière revue.

Les centrales syndicales ont demandé à se référer à leurs bases pour toute décision à prendre concernant la levée des motions de grève.

Pana 18/03/2014