AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mar09232014

Last updateMar, 23 Sep 2014 6pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Attentat de Benghazi: Un deuil de trois jours en Libye

Attentat de Benghazi: Un deuil de trois jours en Libye

Le gouvernent libyen condamne l'attentat de Benghazi et décrète un deuil de trois jours - Le gouvernement intérimaire libyen a vigoureusement condamné l'attentat 'terroriste' à la voiture piégée perpétré lundi devant le portail d'une Académie militaire de Benghazi, tuant plusieurs militaires et blessant d'autres.

Le gouvernement a également décrété trois jours de deuil national à partir de ce mardi, indique un communiqué officiel publié à Tripoli. 

Le gouvernement a qualifié 'd'acte criminel, terroriste et de traitrise' l'attentat à la voiture piégée, affirmant qu'il a 'ciblé les fils de la Libye et vise à faire obstacle à l'édification des institutions de l'Etat, à semer le chaos et  la déstabilisation du pays'.

Seuls sept morts ont été identifiés ainsi que 18 autres blessés, dont plusieurs dans un état grave, alors que des morceaux de corps déchiquetés ont été trouvés sur les lieux de l'attentat, indique-t-on de sources hospitalières.

Selon le communiqué, il est stipulé que de 'tels actes criminels n'auront aucun effet sur le peuple libyen et son gouvernement et ne les dissuaderont pas à concrétiser les objectifs de la révolution du 17 février'.

Le gouvernement réaffirme sa volonté d'instaurer la sécurité et la quiétude sur l'ensemble du territoire de la Libye et de poursuivre la formation des organes de sécurité s'engageant à poursuivre les criminels pour les traduire devant la justice.

L'attentat semblait viser des militaires d'une nouvelle promotion qui sortaient d'une cérémonie à l'Académie.

L'explosion a été provoquée par trois véhicules piégés, selon des témoins qui ont indiqué que le bilan pourrait être plus lourd.

Berceau de la révolution libyenne de 2011 qui a renversé le régime de Kadhafi, la ville de Benghazi est le théâtre d'une vague de violence marquée par des assassinats ciblant des  officiers militaires, des policiers et des activistes politiques.

Ces opérations terroristes seraient le fait de milices extrémistes dont Ansar Ashariaa, un groupe salafiste djihadiste opérant dans l'est du pays.

Le gouvernement libyen, qui a promis de traduire les auteurs de ces attentats devant la justice, n'a jusqu'à présent arrêté aucune personne.

Pana 18/03/2014