AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Sam10252014

Last updateSam, 25 Oct 2014 7am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Libye-Tunisie: Ras Jedir fermé de nouveau

Libye-Tunisie: Ras Jedir fermé de nouveau

L'accord conclu entre la Libye et la Tunisie pour la réouverture du point de passage frontalier de Ras Jedir entre les deux pays, après plus de deux semaines de fermeture, n'aura tenu que quelques heures, le poste ayant été fermé côté libyen pour infraction des arrangements sécuritaires.

'Le point de passage frontalier de Ras Jedir entre la Libye et la Tunisie a été fermé, la circulation arrêtée après la violation de l'accord sécuritaire conclu, samedi, pour assurer la sécurité des voyageurs des deux côtés', a indiqué le directeur du poste de contrôle libyen, le colonel Mohamed Jarafa.

'Des citoyens libyens ont été victimes de vexations et leurs voitures ont été endommagées dans la région de Benguerdane', a ajouté le colonel Jarafa, soulignant qu'il s'agit 'd'une violation de l'accord sécuritaire entre les deux parties'.

La circulation a repris, dimanche dans la matinée après que la Libye et la Tunisie ont convenu, vendredi, de la réouverture de Ras Jedir après s'être accordés sur des dispositions portant sur la sécurisation et la facilitation des formalités administratives des passagers au niveau des postes de contrôle des deux côtés.

Les autorités libyennes et tunisiennes se sont engagées au terme de cet accord à assurer réciproquement la sécurité de leurs citoyens se trouvant sur leur territoire, a ajouté cette source qui précise que cette rencontre a été marquée par la présence des organisations de la Société civile des deux pays.

Axe névralgique des échanges commerciaux et humains entre les deux pays, Ras Jedir a été fermé depuis le 25 février par la Libye pour non application par la Tunisie d'arrangements convenus entre Tripoli et Tunis pour gérer ce point de passage.

Bengerdane, ville tunisienne située à 30 km de Ras Jedir, a été le théâtre ces derniers jours, de violentes manifestations au cours desquelles des pneus ont été brûlés et des routes bloquées par des barricades, obligeant la Police à faire usage de gaz lacrymogène.

Les protestataires réclamaient l'ouverture du point de passage qui représente la principale source de revenus pour les habitants de cette ville qui vivent des activités du commerce transfrontalier, notamment la contrebande.

Plusieurs millions de Libyens et Tunisiens traversent annuellement dans les deux sens des frontières où se passent la majorité des échanges commerciaux entre les deux pays qui avaient atteint avant la chute du régime de Mouammar Kadhafi, plus de 2 milliards de dollars par an.

Les Libyens se rendent en Tunisie pour le tourisme et les soins, tandis que les Tunisiens visitent la Libye pour faire du shopping ou chercher du travail.

Pana 17/03/2014