AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Jeu04242014

Last updateMer, 23 Avr 2014 9pm

Appui financier de la Banque mondiale au Sénégal

Le Groupe de la Banque mondiale (BM) a octroyé un financement d’une valeur de 7,5 milliards de F Cfa à l’Etat du Sénégal en vue de l’accompagner dans la mise en œuvre du 'Plan Sénégal Emergent' (PSE), a appris la PANA, de sources officielles, ce vendredi à Dakar.

Cet appui qui est basé sur le partenariat entre la BM, le gouvernement et le peuple du Sénégal, permettra d’améliorer la gouvernance, d’accélérer la croissance inclusive, de créer des emplois et d’améliorer la prestation des services pour le bien-être de la population sénégalaise.

'Pour le directeur général et chef des opérations financières du Groupe de la Banque mondiale, Bertrand Badré, en visite officielle au Sénégal, il est important de faire des suivis sur le terrain afin de discuter avec les autorités sénégalaises et les responsables des projets que la Banque mondiale finance pour une meilleure suivi-évaluation de ces projets.

'Car il faut être ambitieux afin d’être capable de réaliser des projets', a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

Dans cette optique, le directeur des opérations de la BM pour le Sénégal, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée-Bissau et la Mauritanie, Mme Vera Songwe, a indiqué que l’objectif commun du Sénégal et de la BM consiste à augmenter les revenus, créer des emplois et construire une société sans exclusion afin d’éradiquer la pauvreté d’ici à 2030.

Car, selon elle, le Sénégal, avec sa population jeune et en pleine mutation, a besoin d’une croissance rapide et inclusive pour absorber sa main-d’œuvre qui devrait augmenter de 36 % au cours de la prochaine décennie.

Officiellement, la force productive du Sénégal est d’environ 7 millions de personnes dont 20 % sont au chômage ou découragées, et ne cherchent plus d’emploi. Cependant, le sous-emploi représente un problème encore plus grand, car un Sénégalais sur cinq travaille à plein temps à cause de la non stabilité des offres d’emplois dans les secteurs de l’agriculture, du commerce et de la construction.

A cet effet, la BM souligne que l’accroissement des compétences permettra un renouveau dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche, du tourisme, et dans les activités minières pour un Sénégal émergent. Elle précise que l’Etat du Sénégal devrait investir à bon escient et utiliser les ressources pour construire un capital humain solide et résilient.

Le Groupe de le BM se félicite de son engagement aux côtés du peuple sénégalais dans la nouvelle stratégie de partenariat sur la période 2013-2017. Cet engagement s’inscrit dans la Stratégie nationale de développement économique et social (SNDES) au Sénégal.

Pana 16/03/2014