Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Ven12192014

Last updateJeu, 18 Déc 2014 4pm

Articles

Projet d’appui au programme sectoriel de la justice du Sénégal

Appui de 5,2 milliards de FCfa de l’UE à la justice sénégalaise – Dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED) aux pays d’Afrique, Caraïbe et Pacifique (ACP), l’Union européenne (UE) a financé le Projet d’appui au programme sectoriel de la justice (PAPSJ) du Sénégal à hauteur de 5,2 milliards de FCFA, indique un communiqué de l’UE reçu ce jeudi par la PANA.

Selon le communiqué, cette subvention qui s’inscrit dans la continuité des actions déjà initiées dans le cadre du 9ème Projet d’appui au programme national de bonne gouvernance (PAPNBG) financé à hauteur de 2,3 milliards de FCFA, permettra principalement d’améliorer l’accès et l’efficacité de la justice au Sénégal.

'L’objectif  du PAPNBG était de contribuer à la modernisation du secteur de la justice à travers notamment l’informatisation du système judiciaire avec un logiciel de gestion destiné à automatiser les procédures et à la formation des acteurs de la justice', souligne le communiqué.

Ainsi, à travers cette aide, plusieurs résultats positifs ont été obtenus tels que la réhabilitation et l’extension des tribunaux régionaux (TR) de la ville de Thiès (70 km à l’est de Dakar) et Kaoloack (189 km au sud-est de Dakar), la construction du Palais de Justice de Saint Louis (264 km au nord de Dakar) et la construction de la Cour d’appel de Ziguinchor, dans le sud du Sénégal.

On note également des activités telles que la finalisation de l’automatisation des différentes chaines judiciaires et leur mise en réseau sur l’ensemble du territoire sénégalais et le maintien du dynamisme des réformes, afin de contribuer au renforcement des capacités des directions centrales et services du ministère de la Justice.

'Le partenariat de longue date ente l’UE et le Sénégal s’est renforcé et diversifié au cours des dernières années et englobe à la fois des relations politiques soutenues, une coopération technique, financière dans les secteurs clés du développement et des relations fortes en matière commerciale et culturelle', indique le communiqué.

La politique de développement de  l’UE vise essentiellement à réduire la pauvreté en soutenant un développement durable et contribuer à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), dans le respect des valeurs fondamentales de l’UE en matière de démocratie.

Pana 14/03/2014