AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Jeu07312014

Last updateJeu, 31 Juil 2014 12am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique de l'Est Utilisation 'excessive' de la force par la police soudanaise

Utilisation 'excessive' de la force par la police soudanaise

Les forces de sécurité soudanaises doivent immédiatement arrêter l'utilisation 'excessive et illégale' de la force contre des manifestants, a menacé 'Amnesty International' suite à la mort, après blessure par balles, d'un étudiant au cours d'une manifestation mardi, à l'Université de Khartoum.


L'étudiant en troisième année d'économie, Ali Abaker Mussa Idris, est mort à l'hôpital après que les forces de sécurité ont utilisé les grenades lacrymogènes et ont ouvert le feu avec des balles réelles pour disperser une manifestation à laquelle il prenait part, mardi dans la soirée, au sein de l'Université.

Un autre étudiant a été grièvement blessé, alors que 110 autres auraient été arrêtés. Cette manifestation, rappelle-t-on, a été organisée contre la recrudescence de la violence au Darfour, ce qui a causé le déplacement d'environ 50.000 personnes.

'Des comptes rendus crédibles, des témoins oculaires des manifestations à l'Université de Khartoum pointent du doigt la police et les officiers des renseignements généraux (NISS) qui ont utilisé des grenades lacrymogènes et des balles réelles pour disperser les manifestants.

'Les autorités doivent maitriser les forces de sécurité et les empêcher d'utiliser de telles forces, en violation des lois et normes internationales', a souligné un communiqué signé du directeur de recherche et de plaidoyer en Afrique de 'Amnesty international', Netsanet Belay.

Les autorités doivent rapidement ouvrir des enquêtes impartiales sur ces événements à l'Université de Khartoum et s'assurer que tous les auteurs de ces brutalités et autre utilisation de forces illégales soient tenus pour responsables dans des procédures criminelles et disciplinaires', a déclaré Belay.

Selon 'Amnesty International', les autorités soudanaises ont utilisé systématiquement des forces excessives contre la plupart des manifestations pacifiques au cours des deux dernières années.

Pana 14/03/2014